Switzerland

La reine Elisabeth apporte son réconfort au pays

Confinée dans une partie du château de Windsor, la reine Elisabeth II s’est solennellement adressée aux Britanniques dimanche soir. «Je vous parle à un moment que je sais de plus en plus difficile. Un moment de perturbation de la vie de notre pays: une perturbation qui a apporté de la peine à certains, des difficultés financières à beaucoup et un changement de toutes nos vies quotidiennes.» Porteuse d’un message positif, elle a remercié le personnel du système de santé. Plus largement, elle «espère que dans les années à venir, tout le monde sera fier de la manière dont ils ont répondu à ce défi, que les attributs d’autodiscipline, de résolution silencieuse et de bonne camaraderie caractérisent toujours ce pays».

Preuve de l’enjeu actuel, ce n’est que la quatrième fois qu’Elisabeth II s’adresse ainsi à la nation en temps de crise: après le début de la guerre du Golfe en 1991, à la mort de Lady Di en 1997 et celle de sa mère en 2002. Toute l’attention nécessaire a été portée pour protéger la souveraine, visiblement en forme mais bientôt 94 ans, et son époux Philip, 98ans, pendant l’enregistrement de ce message: seul un cameraman, vêtu d’un équipement de protection, est entré dans le salon blanc, la salle utilisée pour ses interventions télévisées, les autres techniciens restant dans une pièce voisine.

Ces précautions sont nécessaires: le bilan du coronavirus se révèle en effet élevé au Royaume-Uni. Dimanche, le Ministère de la santé a annoncé la mort de 621 personnes dans les hôpitaux du pays pendant la journée de samedi, portant le total des décès à 4934. Ce chiffre est pourtant en baisse par rapport aux jours précédents, après 684 décès jeudi et 708 vendredi.

Espoir de ralentissement

L’espoir d’un ralentissement de la propagation du nouveau coronavirus est réel. «Le nombre de malades au Royaume-Uni a commencé à se stabiliser au cours des derniers jours», a assuré Stephen Powis, l’un des responsables du système de santé pour l’Angleterre. Si le nombre de Britanniques testés positifs a progressé de 33718 mercredi à 47806 samedi, il a diminué de 1% à 2% à Londres entre mercredi et jeudi avant de repartir légèrement à la hausse. Le responsable médical a rappelé qu’«il ne faut pas trop extrapoler à propos de données liées à un ou quelques jours» et il estime qu’il faudra «une à deux semaines» pour arriver à une baisse continue des taux d’hospitalisation et de mortalité.

Lire aussi: Suivez la situation de la pandémie de Covid-19 en chiffres et en graphiques

La relative stabilisation des cas londoniens explique la résilience inattendue des hôpitaux de la capitale, qui ne sont pas encore saturés. Le gouvernement a créé en quelques jours un hôpital temporaire dans un centre d’exposition de l’est de la ville pouvant accueillir jusqu’à 4000 patients. Il n’a cependant pas encore dû recevoir de malades.

Mais les autorités demeurent attentives. Dimanche, le ministre de la Santé Matt Hancock a tapé du poing sur la table. «Nous avons dit que les gens peuvent faire des exercices seul ou avec des membres de leur foyer, en raison des avantages pour leur santé physique et psychologique. Mais si les gens en profitent pour sortir pour d’autres raisons, nous devrons agir.» Et de fait, samedi et dimanche, la police a patrouillé dans les parcs demeurés ouverts. Les petits groupes de personnes assises dans l’herbe, même à distance les uns des autres, ont dû quitter les lieux, sans pour autant recevoir d’amendes.

Le gouvernement porte désormais son attention sur la province. Il a ainsi dévoilé que sept autres hôpitaux temporaires seront construits. Birmingham est principalement ciblée. Depuis deux semaines, sa région s’est révélée être plus affectée que les autres. Le nombre d’admissions dans les hôpitaux des Midlands a progressé de 47% entre mercredi et jeudi et ils ont enregistré vendredi 212 décès, soit le chiffre le plus élevé du pays, loin devant Londres (127 décès).

Les autorités font également toujours face à trois soucis majeurs: un manque de système de ventilation, de masques et de kits de test. À ce jour, 195524 personnes ont été testées, dont 12334 samedi. Le gouvernement entend tester 100000 personnes par jour avant la fin avril mais éprouve des difficultés à acquérir les kits – c’est grâce à l’un d’eux que Boris Johnson a appris qu’il était atteint. Depuis dix jours, le premier ministre demeure fiévreux et confiné dans l’appartement situé au-dessus de ses bureaux du 10 Downing Street. Un confinement confortable mais sans doute pas autant qu’au palais de Windsor.

Football news:

Kahn auf die Frage nach Sancho: wir denken jeden Tag darüber nach, wer die Bayern verstärken kann
Dortmund Zwang die Bayern, vorsichtig zu spielen. Aber Flick ' s gegenpressing war zu gut (wie Kimmich mit Boateng)
Mats Hummels: Jetzt sind alle Mannschaften außer den Bayern aus dem Kampf um den Titel ausgeschieden
Jordan Henderson: es ist Seltsam, eine Trophäe zu gewinnen und Sie bei leeren Tribünen zu bekommen. Damit muss man fertig werden
Lionel Scaloni: Messi kann Lautaro ergänzen. Barça-Trainer muss nur verstehen, wie es geht
Kilian Mbappé: Liverpool ist eine Maschine. Das ist das Verdienst des trainers und das Ergebnis der Arbeit im Training
Newcastle verhandelt mit Coutinho-Agenten