Switzerland

La pandémie à la SSR: La radio masquée est désormais une réalité à la RTS

Le masque est devenu obligatoire dans les émissions non filmées de la RTS radio. Et ce n’est pas la Confédération qui l’impose.

L’équipe de La Matinale a choisi de porter le masque cette semaine, bien que l’émission soit filmée et que le masque ne soit pas obligatoire.

L’équipe de La Matinale a choisi de porter le masque cette semaine, bien que l’émission soit filmée et que le masque ne soit pas obligatoire.

Capture d'écran RTS

C’est la règle fédérale depuis lundi: le masque est obligatoire au travail, dans les espaces clos, «dès que deux personnes sont en contact». Une règle qui a provoqué une certaine ébullition à la SSR. L’entreprise de médias publics a demandé une dérogation pour ses employés face caméra ou à l’antenne. Elle l’a obtenu, au même titre que les sportifs, artistes et plus généralement les «orateurs» sont exemptés de l’obligation de porter un masque, selon l’ordonnance Covid-19.

«Il s’agit de questions pratiques, mais aussi, concernant les émissions filmées, de permettre aux personnes sources et malentendantes de pouvoir continuer à s’informer sans entraves.»

Yann Hulmann, porte-parole de l’Office fédéral de la santé publique

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.

Football news:

Sociedad-Trainer über das Remis gegen Real: Wenn wir das 2:0 machen, wäre das anders. Faires Ergebnis
Nur Raul und Casillas waren jünger als Vinicius, als sie das 100. Spiel für Real machten
Zidane über das Remis gegen Sociedad: Wir haben zwei Punkte verloren. Wir hatten offensichtliche Momente in der ersten Halbzeit
Verteidiger Wolverhampton Kilmen bereit, für die Nationalmannschaft der Ukraine zu spielen. Früher wurde es berichtet, dass er Russland wählen kann
Почеттино über die neue ремонтаде mit Барсой: Im Fußball vielleicht sogar das Undenkbare, aber wir sind positiv
Real hat die Serie von 5 Siegen unterbrochen, nachdem er gegen Sociedad unentschieden gespielt hat
Neymar wird das Spiel gegen Barcelona wohl verpassen. PSG will kein Risiko eingehen