Switzerland
This article was added by the user Ellie Robinson. TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

La nouvelle vie de Lea Sprunger: «Je cours toujours autant, voire plus, mais différemment»

La nouvelle vie de Lea Sprunger«Je cours toujours autant, voire plus, mais différemment»

Jeune retraitée, l’athlète vaudoise vit encore à 200 à l’heure: elle a repris des études à l’université, travaille à 30% pour Athletissima et prépare son mariage avec Jonas.

Lea Sprunger s’entraîne encore de temps en temps pour garder la forme, entre deux cours à l’Uni de Lausanne.

Lea Sprunger s’entraîne encore de temps en temps pour garder la forme, entre deux cours à l’Uni de Lausanne.

VANESSA CARDOSO/24 HEURES

Si elle a tiré définitivement sa révérence en septembre, en franchissant une ultime haie sur la piste du Letzigrund à Zurich, Lea Sprunger n’en finit pas, à 32 ans, de courir avec des fourmis dans pieds et autant d’obstacles devant elle.

Vous avez déclaré à notre confrère «Générations» que le «sport c’était pour s’amuser»: vous êtes-vous bien amusée durant votre carrière?

Je ne me souviens pas d’avoir dit ça, mais oui, forcément, je me suis bien amusée. C’est quand même une vie assez incroyable d’être sportive d’élite de haut niveau et de faire de sa passion un métier. C’était amusant, mais il y a eu des moments qui étaient aussi moins drôles où on ne rigole pas du tout. Cela dit, dans l’ensemble, je dois reconnaître que c’était une vie complètement folle.