Switzerland

La filière russe des Classiques de Villars

La série de concerts à l’enseigne des Classiques donne chaque hiver un parfum musical slave à Villars-sur-Ollon. Placé sous la direction artistique du violoncelliste Mark Drobinsky, le festival a toujours fait venir des orchestres de chambre de Russie ou des anciennes républiques soviétiques.

La Camerata russe de Tver dirigée par Andrej Kroujkov est l’une des phalanges les plus fidèles à la station. Elle donne cette semaine quatre concerts dans des formats et des programmes toujours très variés. Et deux d’entre eux offriront un podium de choix à Daria Rybak, jeune soprano villardoue d’origine russe.

«La première fois que j’ai chanté à Villars, j’avais 16 ans, se souvient la cantatrice. J’y ai participé plus tard pendant mes études, mais c’est la première fois que je suis engagée comme professionnelle. Je sens plus de responsabilités, mais j’ai aussi une plus grande expérience. Et c’est sur la scène que je me sens le plus à l’aise!»

Mardi 18 février, Daria Rybak chante des extraits de «La bohème» de Puccini et d’«Adriana Lecouvreur» de Cilea; le 20 sera davantage plongé dans le répertoire russe où la voix de Daria Rybak peut exprimer des sentiments très forts.

La programmation s’ouvre comme d’habitude à d’autres formes musicales, avec le traditionnel concert pour les enfants à Ollon le 19, une soirée de chanson française le 22 et, pour la première fois à Villars, un concert de fado le 23 avec Claudia Costa.