Switzerland

L’ONU «alarmée» par les arrestations à Hong Kong

Le Haut-Commissariat aux droits de l’homme de l’ONU est très inquiet de la situation dans l’ancienne colonie britannique. Des centaines de personnes ont été arrêtées depuis mercredi.

Un manifestant utilise un objet pointu contre un officier de police. (Hong Kong, 1er juillet 2020)

Un manifestant utilise un objet pointu contre un officier de police. (Hong Kong, 1er juillet 2020)

AFP

Un manifestant arrêté par la police à Hong Kong le 1er juillet 2020.

Un manifestant arrêté par la police à Hong Kong le 1er juillet 2020.

AFP

1 / 10

Le Haut-Commissariat aux droits de l’homme de l’ONU s’est dit «alarmé» vendredi par les arrestations effectuées depuis mercredi à Hong Kong en vertu de la loi controversée sur la sécurité nationale.

«Nous sommes alarmés par le fait que des arrestations sont déjà effectuées en vertu de la loi, alors qu’il n’y a pas d’information complète sur la portée et la définition des crimes» couverts par cette loi, a déclaré le porte-parole du HCDH, Rupert Colville, lors d’un briefing virtuel.

Des centaines de personnes ont été arrêtées dans l’ancienne colonie britannique depuis mercredi, dont une dizaine pour violation présumée de la nouvelle loi sur la sécurité nationale, promulguée mardi par le président chinois Xi Jinping.

Subversion réprimée

«Nous sommes en train d’analyser très attentivement le contenu de cette nouvelle loi pour vérifier sa conformité avec les obligations internationales en matière de droits de l’homme applicables à Hong Kong», a déclaré M. Colville.

«La définition de certains crimes contenus dans la loi est floue et très générale», a relevé le porte-parole, soulignant que l’ONU avait «de nombreux motifs d’inquiétude».

Le régime communiste de Pékin a imposé à Hong Kong un texte visant à réprimer la subversion, la sécession, le terrorisme et la collusion avec les forces étrangères, en réponse au mouvement de contestation lancé l’an dernier contre le pouvoir central dans l’ancienne colonie britannique.

Le texte est très controversé car il viole, selon ses détracteurs, le principe «Un pays – deux systèmes» censé garantir à l’ancienne colonie britannique des libertés inconnues ailleurs en Chine.

Vendredi, les autorités hongkongaises ont prononcé la première inculpation en vertu de la loi. Un homme de 24 ans, accusé d’avoir précipité sa moto sur un groupe de policiers mercredi alors que des milliers de personnes manifestaient contre loi a été inculpé «d’un chef d’accusation d’incitation à la sécession, et d’un chef d’accusation d’activité terroriste», selon la police.

( AFPE )

Football news:

Lewandowski über Chelsea: Sie spielen sehr gut, aber wir sind Bayern
Juventus wollte Verteidiger Akyemé Unterschreiben, Barcelona lehnte ab
Lazio hat sich mit Mayoral geeinigt und bietet Real 15 Millionen Euro an
In Rumänien ein besonderer Meister: alles wurde in einem Spiel entschieden, dessen Format 3 Stunden vor dem Abpfiff gewählt wurde
Danny Rose: Letzte Woche wurde ich von der Polizei angehalten: ist Das ein gestohlenes Auto? Wo hast du Sie her?. Und das passiert regelmäßig
Barcelona weigerte sich, für 60 Millionen Euro Trinkau zu verkaufen, den Braga für 31 Millionen Beim Klub gekauft hatte
Chelsea kämpft mit Everton für die Region. Real ist bereit, es zu verkaufen