Switzerland

L’invité: Vers quel modèle de multimodalité aller?

Les dimanches de votations fournissent toujours une prise de température très précieuse quant à certaines orientations politiques ou paradigmatiques qui dépassent bien souvent l’objet du scrutin. Le 7 mars n’échappera à la règle. L’objet du vote: le projet de Clé-de-Rive, un paquet bien ficelé mêlant la piétonnisation de ce secteur du centre-ville à la création d’un parking souterrain. Un beau compromis qui se revendique d’une approche multimodale. Et c’est justement sur ce type d’approche consensuelle que se jouera sans doute quelque chose de plus fondamental à travers ce vote.

L’approche multimodale de la politique des transports naît dans les années 90. Après de longues années consacrées au tout voiture, on accorde enfin une place renouvelée aux transports publics et aux modes actifs. Leur rôle n’est plus celui de moyens de transport destinés aux seuls captifs ou aux gentils flâneurs. Leurs qualités environnementales sont nombreuses et ils doivent, à ce titre, représenter une offre performante pour répondre à la demande. Aujourd’hui, la très grande majorité des politiques se revendiquent de cette approche pragmatique qui place tous les modes sur un pied d’égalité. Une vision consensuelle qui se traduit par une multimodalité du «tout partout»: on construit une ligne de tram, mais on élargit en même temps une autoroute à 2x3 voies, on piétonnise la ville tout en créant un parking désormais appelé hub de mobilité.

Cette approche coûte très cher, mais elle ne s’avère en fin de compte pas très vertueuse sous l’angle écologique.

Le problème c’est que l’émergence des lourds enjeux climatiques commence à chambouler sérieusement ce modèle et les beaux compromis qu’il produit. Car non seulement cette approche coûte très cher, mais elle ne s’avère en fin de compte pas très vertueuse sous l’angle écologique: on finit par utiliser tous les modes sans pour autant réellement renoncer aux modes les plus polluants. Aussi voit-on poindre ces dernières années les contours d’un modèle qui va un peu plus loin, la multimodalité du moins de voitures. On passe de l’égalité de traitement à un arbitrage assumé en défaveur des modes les plus polluants et donc de l’automobile. La multimodalité n’est plus à son service, mais doit viser à en réduire durablement l’usage.

Entre la conception du projet Clé-de-Rive et aujourd’hui, le vent semble avoir tourné. Conçu dans l’ère du «tout partout», il atterrit dans la tendance du moins de voitures. Conscients du risque de voir la population préférer la partie piétonne du paquet sans en vouloir le volet parking, les partisans du projet semblent d’ailleurs avoir banni le mot voiture de leur vocabulaire et ont axé leur campagne sur la piétonnisation. Le 7 mars, en s’exprimant sur ce paquet à prendre ou à laisser, les citoyens de la Ville de Genève exprimeront aussi à quel modèle de multimodalité ils adhèrent.

Football news:

Courtois über das 2:1 gegen Barça: Real zeigte, dass er kämpfen kann
Messi hat Real seit Mai 2018 nicht mehr getroffen
Zinedine Zidane: Real besiegt Barça verdient. Man kann nicht alles auf den Richter abschreiben
Ronald Koeman: Der Schiedsrichter hätte einen klaren Elfmeter setzen müssen. Aber Barça muss sich wieder abfinden Ich denke, wenn du das Spiel gesehen hast und du aus Barcelona kommst, bist du jetzt am Zug und unzufrieden mit den beiden Entscheidungen des Schiedsrichters
Sergi Roberto über den Fall Braithwaite: Überrascht, dass der Schiedsrichter sofort sagte, es sei nichts passiert. Wir haben bis zum Ende gekämpft. Real spielte sehr geschlossen, vor allem in der ersten Halbzeit. Am Ende hatten wir Pech, wir haben die Latte getroffen. Es ist sehr schade, ein Unentschieden wäre nicht das schlechteste Ergebnis für uns
Ex-Schiedsrichter Iturralde Gonzalez glaubt, dass es einen Elfmeter für Braithwaite gab. Anduhar Oliver glaubt, dass es keine Zwei Ex-Schiedsrichter gibt, die die Episode mit dem Sturz von Barcelona-Stürmer Martin Braithwaite nach einem Kontakt mit Real-Verteidiger Ferlan Mehndi bewertet haben. Nach Ansicht von Andujar Oliver gab es keinen Elfmeter. Iturralde Gonzalez glaubt, dass sich der 11-Meter-Schuss gelohnt hätte: Elfmeter. Der Spieler wird aus dem Gleichgewicht gebracht, wenn er läuft. In dieser Episode wird er aus dem Gleichgewicht gebracht, er bewegt sich in eine Richtung und er wird von der Hand gepackt
Casemiro bekam 2 gelb in einer Minute und verpasst Real Madrid Spiel mit Getafe