Switzerland

L’invité: Un danger pour la compétitivité suisse et l’emploi

Jean-Pascal Bobst s’oppose à l’initiative «Entreprises responsables» soumise au vote le 29 novembre.

L’initiative «Entreprises responsables», bien que motivée par de bons sentiments, aura, si elle est acceptée, de lourdes conséquences pour les multinationales, comme Bobst, ayant leur siège en Suisse. Bobst est une multinationale fondée en 1890 qui emploie aujourd’hui 2000 personnes en Suisse, dont 200 apprentis, soit 40% de son effectif global.

Les crises politiques et monétaires successives de ces dernières années ont déjà mis à mal la compétitivité de nos entreprises nationales. La force du franc à elle seule a réduit le chiffre d’affaires de Bobst de 400 millions ou 20% dans les dix dernières années. Aujourd’hui la crise causée par le Covid impacte Bobst de plein fouet et ses effets devraient se faire sentir jusqu’en 2022 au moins. À cela s’ajoute l’incertitude sur les négociations autour des accords bilatéraux et un repli des nations sur elles-mêmes au détriment du commerce international.

«Garantir des conditions qui permettent aux entreprises suisses de se battre à armes égales contre leurs concurrents dans le monde.»

Il est primordial, pour garantir la pérennité de l’emploi en Suisse, d’assurer des conditions qui permettent aux entreprises suisses de se battre à armes égales contre leurs concurrents dans le monde. Or cette initiative nous obligera à contrôler en permanence l’entier de notre chaîne d’approvisionnement dans le monde – plusieurs milliers de fournisseurs directs et indirects dans le cas de Bobst - même sans aucune accusation, soupçon ou doute.

Toute faille sera prétexte à un procès, impliquant des frais de procédure et la difficulté pour la justice d’établir des faits se passant dans des pays lointains. L’impact d’un procès sur la réputation d’une entreprise serait important.

Ces mesures sont non seulement irréalistes mais inutiles. Bobst, tout comme la grande majorité des multinationales, répond aux exigences légales et va même au-delà. Nos codes de conduite pour fournisseurs tout comme les audits internes effectués et les rapports indépendants sont suffisants pour faire appliquer les règles. Il y va de la crédibilité du management et du conseil d’administration de prendre ses responsabilités.

Investissements en baisse

Au vu des risques potentiels, certains pays en développement verraient les investissements helvétiques diminuer, laissant ainsi la place aux pratiques moins scrupuleuses d’autres firmes étrangères. Or les entreprises suisses actives dans les pays émergents contribuent utilement au développement des économies locales et à la lutte contre la pauvreté.

Oui, nous devons être responsables comme multinationales et montrer l’exemple par nos actes tous les jours à travers notre culture et notre éthique. Non, nous ne pouvons pas détruire pas à pas notre compétitivité en Suisse en voulant régler des problèmes globaux par des lois locales. Bobst soutient le contre-projet qui fera de notre pays l’un des plus avancés en la matière sans pour autant mettre en danger l’emploi et la compétitivité des entreprises suisses.

Football news:

Mandzukic steht kurz vor einem Wechsel zum AC Mailand. Vertrag bis Saisonende: der Ex-Stürmer von Juventus Turin und dem FC Bayern München, Mario Mandzukic, steht kurz vor einem Wechsel zum AC Mailand auf der rechten Außenbahn. Der deal ist fast abgeschlossen, der 34-jährige Kroate wird einen Vertrag bis Saisonende Unterschreiben, berichtet Insider Nicolo Skira
Antonio Conte: Juventus ist in Italien vorne, aber Inter konnte den Rückstand verkürzen
NAVAS über Pochettino: PSG ist motiviert und versucht, sich an die Ideen des trainers anzupassen
Chalhanoglu und Theo haben sich mit dem Coronavirus infiziert. In Mailand erkranken noch Rebic und Krunic, der AC Mailand berichtete, dass sich zwei Teamplayer mit dem Coronavirus infiziert haben
Real Madrid gab Inter eine 3-monatige Verzögerung für die Zahlung der ersten Zahlung für hakimi in 10 Millionen Euro
Koeman über Transfers: Auf dem Laufenden über Barça-Grenzen. Wenn nicht, dann nicht. Barcelona-Trainer Ronald Koeman hat sich über Transfers geäußert, insbesondere darüber, dass der Klub Eric Garcia im Winter von Manchester City nicht Unterschreiben kann
Barcelona wird Neto im Januar nicht gehen lassen. Der Torwart des FC Barcelona, Ronald Koeman, sagte, der Klub Wolle den Torhüter mindestens bis zum Saisonende Behalten. Der 31-jährige Brasilianer soll sich für den FC Arsenal Interessiert haben