Switzerland

L’ex-mari de Pamela Anderson l'accuse de s’être servie de lui

C'était l'union surprise de ce début d'année! Après seulement douze jours de mariage, Pamela Anderson et le producteur Jon Peters ont décidé de se séparer. Selon plusieurs médias américain, l'actrice de 52 ans a choisi de quitter son mari, car elle le jugeait «trop possessif».

Aujourd'hui, c’est au tour de Jon Peters de donner sa version des faits au site américain Page Six. Selon lui, c’est Pamela Anderson qui l'a demandé en mariage, et non l'inverse. «Si elle me trouve trop possessif... J’ai payé ses dettes alors qu’elle était ruinée. Je lui ai acheté une toute nouvelle garde-robe», a-t-il lancé.

Le producteur accuse son ex-femme de s’être servie de lui pour éponger ses dettes. «Lorsqu’elle m’a envoyé un message disant qu’elle voulait se marier, c’était comme un rêve qui devenait réalité, même si à ce moment-là, j’étais déjà fiancé à quelqu’un d’autre. J’ai tout plaqué pour Pam. Elle avait presque 200'000 dollars de dettes et aucun moyen de les rembourser, alors je les ai payées, et voilà comment elle me remercie.»

Rupture par SMS

Il a ensuite confié que c'était lui qui avait décidé de mettre un terme à leur mariage en envoyant un message à Pamela. «Chère Pammy, ces neuf derniers jours ont été merveilleux. Mais toutes ces histoires avec les avocats pour le mariage et ta dette m’ont effrayé», a écrit Jon Peters dans son SMS de rupture. «Ça m’a fait prendre conscience qu’à 74 ans, j’ai besoin d’une vie calme, et non pas d’une histoire d’amour projetée à l’international.»

Enfin, il révèle qu'il a senti sa fortune menacée par son mariage. «J’ai construit un empire financier ces 50 dernières années que j’ai légué à mes enfants. C’est quelque chose de privé et de très personnel à mes yeux. La pensée d’avoir des avocats épluchant tout cela me fait vomir, j’ai besoin d’une pause, de temps pour réfléchir. Je t’aime, mais je ne sais pas comment font les gens pour être ensemble quand il y a tant d’énergie autour du couple», a-t-il conclu.

FDA