Switzerland

L’éditorial: La victoire surprise du climat

Passer au contenu principal

C’est remarquable et probablementun tournant majeur. Une large majorité des États de la planète est aujourd’hui prête à s’engager pour stabiliserle réchauffement climatique à +1,5 °C; les États-Unis sont à nouveau aux côtés de l’Union européenne pour faire pression sur les derniers récalcitrantset initier un mouvement vertueuxd’investissements dans la transition écologique.

Il y a encore une année, jamais nous n’aurions pu imaginer un tel basculement. Certes, l’hypothèse d’une élection de Joe Biden ouvrait une porte jusque-là fermée, mais beaucoup redoutaient un coup de frein dans les investissements durables. L’écologie n’allait-elle pas devoir attendre encore un peu plus longtemps alors que se manifestent déjà les premiers signes d’un réchauffement? Eh bien, c’est l’inverse qui s’est produit.

Lire aussi: «Nous avons perdu quatre ans, c’est inexcusable»

Alors que les dépenses d’investissements sont en recul partout ou presque, seuls les secteurs liés au climat sont en forte croissance (+9% en 2020). Le monde économique est aujourd’hui aligné sur les priorités climatiques de l’Accord de Paris. Même Boris Johnson, un politicien qui a flirté avec les climatosceptiques, a viré sa cuti. Le premier ministre britannique, qui présidera la prochaine conférence sur le climat de Glasgow, en novembre de cette année, veut aller plus vite et plus loin que l’Union européenne. Quant à Joe Biden, il espère rattraper le temps perdu sous Trump: les États-Unis sont la rare région du monde où les investissements dans la transition écologique ont reculé. Avec John Kerry, le vétéran de l’Accord de Paris, il promet de défier une Chine toute-puissante caracolant en tête des technologies vertes. La transition écologique est devenue le plus grand business des prochaines décennies à ne pas manquer.

Football news:

Cavani ist wieder im Training und wird wahrscheinlich mit Crystal Palace spielen
Fabio Capello: Juve spielte Rugby gegen Porto. Nur Ronaldo und Chiesa können einen Unterschied in dieser Zusammensetzung machen
Neymar: Ich habe geschrieben, wie ich mich von der Verletzung erholt habe, und habe keine Nachrichten mit den Worten bekommen: Wow, was für ein Profi. Kein einziger PSG-Stürmer Neymar äußerte sich unzufrieden mit der Aufmerksamkeit, die ihm bei seiner Arbeit an der Genesung zukommt
Ole-Gunnar Sulscher: Die Arbeit der Schiedsrichter ist sehr komplex und ohne zusätzlichen Druck. Wir müssen ihre Entscheidungen treffen
Er gibt dem Klub 30% des Einkommens
Trent vergöttert Gerrard von Kindheit an und kam in ein Märchen: Er erhielt von Steven Pflege und Kapitänsbinde. Die Geschichte der schönen Beziehungen
Hazards Genesung nach der Verletzung verzögert sich. Wahrscheinlich wird er am 7.März nicht mit Atlético spielen