Switzerland

Kurdistan: Une traîne de 5 km en hommage aux femmes violentées

Une jeune artiste a cousu ensemble les vêtements de près de 100’000 femmes pour sensibiliser sur les violences faites à ces dernières dans son pays.

Le ruban multicolore relie le tribunal à un parc de l’avenue principale de Souleimaniyeh, deuxième ville kurde dans le nord-est de l’Irak.

Le ruban multicolore relie le tribunal à un parc de l’avenue principale de Souleimaniyeh, deuxième ville kurde dans le nord-est de l’Irak.

AFP

Durant trois mois, Tara Abdallah a cousu ensemble des vêtements qui forment aujourd’hui une traîne de presque cinq kilomètres de longueur. Son ouvrage s’étend désormais dans des rues du Kurdistan d’Irak autonome pour sensibiliser sur les violences faites aux femmes.

Ce patchwork est composé de «morceaux de vêtements de femmes ayant subi des violences de la part de leur conjoint ou de leur famille dans toutes les villes et villages du Kurdistan», explique l’artiste et militante à l’AFP. «Je voulais montrer la violence que les femmes subissent, à la maison ou en dehors, dans notre société», poursuit Mme Abdallah, 24 ans. «En rencontrant les femmes dont j’ai utilisé les vêtements, j’ai entendu toutes sortes d’histoires».

L’ONU s’inquiète régulièrement du sort des femmes au Kurdistan, victimes de «crimes d’honneur» perpétrés le plus souvent par des proches pour des conduites soi-disant «immorales». Par désespoir, nombre d’entre elles se suicident ou tentent de se donner la mort pour échapper à des violences domestiques ou à des mariages forcés.

Cible des défenseurs des droits humains

La jeune artiste dit avoir utilisé les vêtements de près de 100.000 femmes, dont certains ayant appartenu à des victimes de ces violences et lui ayant été donnés par des proches.

Son ruban multicolore de 4800 mètres relie --comme du linge séchant au vent sur un fil au-dessus des rues, des véhicules et des passants-- le tribunal à un parc de l’avenue principale de Souleimaniyeh, deuxième ville kurde dans le nord-est de l’Irak.

Le Kurdistan, qui se présente comme un havre libéral et un paradis pour investisseurs étrangers dans un Moyen-Orient secoué par les violences, est régulièrement épinglé par les défenseurs des droits humains. Par exemple: moins de 1% des Irakiennes ont été excisées mais, selon l’Unicef, 37,5% des Kurdes entre 15 et 49 ans l’ont été.

AFP/NXP

Football news:

Massimiliano Allegri: ich Möchte in der APL arbeiten. Der ehemalige Trainer von Juventus Turin, Massimiliano Allegri, Sprach über seine Pläne, in der englischen Premier League zu arbeiten
Branislav Ivanovic: Abramovich ist einer der wichtigsten Menschen in meiner Karriere. Nicht nur der Besitzer, sondern ein Freund des ehemaligen Chelsea-Verteidigers Branislav Ivanovic Sprach über seine Beziehung zu Klubbesitzer Roman Abramovic
Zlatan Ibrahimovic: Chicago Jordan ist das perfekte Beispiel für den Charakter der Sieger. Ich bin nicht Michael, aber auch viel verlangt
Ronaldo stört Juventus erstmals nicht. Diese Saison wird für ihn die beste in Italien sein, aber die Turiner laufen Gefahr, die Probleme von Real Madrid zu wiederholen - etwa, wie Pirlo Cristiano in das System eingebaut hat
Serginho Deest: ich Hoffe, dass ich noch eine Saison mit Messi spielen werde. Alle wollen, dass er beim FC Barcelona bleibt, Sergyno Destroy, Kapitän Lionel Messi wird nach Saisonende nicht gehen
José Mourinho: Niemand weinte für uns, als Tottenham 4 Spiele in einer Woche absolvierte
Zidane hat Soboslai angerufen und will ihn schon im Januar bei Real Madrid sehen, als er Salzburgs Mittelfeldspieler Dominik Soboslai beansprucht. Der Spanische Trainer Zinedine zidane hatte sich kürzlich persönlich telefonisch mit dem 20-jährigen in Verbindung gesetzt und über einen möglichen Transfer diskutiert. Der Franzose Wolle den Fußballer bereits im Januar zu Madrid Holen, berichtete die As unter Berufung auf Bild