Switzerland

Il est libre, Ronnie!

Ronaldinho n’est certainement pas le seul footballeur à croupir en prison. Un imbroglio autour de faux passeports, doublé de la crise sanitaire qui met le système judiciaire sur pause, et voilà le champion du monde brésilien à l’ombre au Paraguay depuis un bon mois.

Histoire de passer le temps, finalement pas si différent d’un confinement traditionnel, il improvise des footvolley avec des meurtriers et des voleurs.

On l’a dit, Ronaldinho n’est pas le seul footballeur à croupir en prison. Mais lui restera toujours libre: impossible de l’enfermer. S’il a volé un truc dans sa vie, c’est le cœur des esthètes, en déployant les ailes du sublime.

«Il met de la magie, mine de rien, dans tout ce qu'il fait. Il a le sourire facile, même pour les imbéciles. Il est libre, Ronnie! Y’en a même qui disent qu’ils l’ont vu voler.»

Au XXIe siècle, aucun footballeur n’a autant influencé le jeu que Ronaldinho. Génie créatif à la nonchalance cocardière, le Ballon d’or 2005 a inventé une foultitude de gestes techniques. Pas en rivalisant d’ingéniosité et de travail, non; simplement en suivant sa magistrale intuition.

On pourrait citer l’«Espaldinha» (contrôle orienté ou passe du dos) ou encore le fameux crochet «Elastico», briseur de reins breveté. L’essentiel à retenir, plus que la grâce de l’instantané, réside dans l’efficacité footballistique de chacune de ses trouvailles.

Si elles ont par ailleurs ont amusé la galerie, les facéties de Ronaldinho ont toujours et en premier lieu visé à produire un gain concret sur la pelouse. Comme le coup franc sous le mur, dont il était passé maître en la matière, par exemple ici face au Werder Brême lors de la Ligue des champions 2006-07.

«Il travaille un p'tit peu quand son corps est d'accord. Pour lui faut pas s'en faire, il sait doser son effort. Il est libre, Ronnie! Y’en a même qui disent qu’ils l’ont vu voler.»

Ronaldinho n’a jamais été un stakhanoviste du travail foncier. Sa facilité naturelle l’en dispensait: c’est le lot des surdoué. Oui, c’est terriblement injuste, mais ainsi va la vie. Ronnie, en guise d’échauffement, a toujours préféré quelques pas de danse. Pareil à l’heure du décrassage, dans les hauts lieux de la vie nocturne parisienne et barcelonaise.

Reste qu’au moment de livrer la marchandise, les grands soirs de matches, Ronaldinho n’a jamais fui ses responsabilités. Les partisans du Real Madrid en ont un souvenir ému, lorsqu’ils s’étaient inclinés face à la maestria du génie au terme d’un Clasico où Ronnie avait inscrit un doublé.

Les chaleureux applaudissements de Santiago Bernabeu pour un joueur du Barça: une anomalie historique que seul le génie brésilien pouvait engendrer.

«Il nous emmène par-delà les labours. Chevaucher les licornes à la tombée du soir. Il est libre, Ronnie! Y’en a même qui disent qu’ils l’ont vu voler.»

Capable de faire lever un stade à lui tout seul, Ronaldinho a marqué tellement de buts exceptionnels qu’en faire une sélection représentative confine à l’impossible. Celui-ci est néanmoins particulièrement emblématique. Conduite de balle, vitesse d’exécution, qualité de dribble, vision du jeu et frappe diabolique, tout y est.

Si Ronaldinho a autant marqué son époque, c’est sûrement parce que son détachement a réveillé l’enfant qui sommeille en chacun de nous. Les millions pleuvaient autour de sa personne, et il en a à n’en pas douter allègrement profité. Jamais pourtant il n’a semblé perdre son insouciance candide. Un ballon, des copains, c’est comme si ça suffisait largement à son bonheur.

Aucune raison que ça change, même en prison.

Florian Müller

Merci à l’inénarrable Hervé Cristiani d'avoir prêté ses éclatantes paroles à cette modeste entreprise.

Football news:

Sofort wurde gesagt, Deutsch zu lernen. Für die Kommunikation auf Englisch-eine Geldstrafe. Interview des Russischen Kapitäns aus der zweiten Bundesliga
Napoli würde lieber Mittelfeldspieler Brügge Bonaventura Unterschreiben als Stürmer Lille Osimchen
Agent hakimi: ashrafs Ziel ist es, für Real Madrid zu spielen
PSG-Torhüter Bulka hat bei einem Verkehrsunfall in Polen einen Lamborghini zerschlagen. Zwei Menschen wurden verletzt
Nizza hat sich in den Kampf um Verteidiger Olympiakos Tsimikas eingeschaltet. Sie Interessieren sich für Loco
Lacazette lehnte Inters Angebot ab. Er könnte bei Atlético gegen Lemar eingetauscht werden
Ehemaliger Chef Scout CSKA: 99% der Arbeit des Pfadfinders ist verschwendet. Das ist spezifisch