Switzerland

Hockey sur glace: C’était ce qu’on appelle une soirée «sans»

Le LHC est resté muet, jeudi soir à la Vaudoise aréna face à Langnau, lanterne rouge du championnat (0-1).

Les Lausannois n’y étaient pas, jeudi soir.

Les Lausannois n’y étaient pas, jeudi soir.

KEYSTONE

Lausanne n’y était pas. Et il a éprouvé toutes les peines du monde à se mettre dedans. Le scénario de la soirée ne l’a pas franchement aidé. Car Langnau n’est jamais aussi pénible à jouer que quand il mène au score. Mais il faut admettre que la bande de Craig MacTavish, autant émoussée et diminuée est-elle, avait largement les moyens de prendre le meilleur de ces Tigres-là, qui restaient par ailleurs sur neuf défaites consécutives.

Six tirs cadrés. C’est le maigre pécule amassé par le LHC au premier tiers, celui qui l’a mis dans une situation inconfortable avec l’ouverture du score de Pascal Berger (8e). Derrière, les Lions sont certes revenus avec de meilleures intentions. Mais ils ont terriblement manqué d’inspiration et de tranchant, à l’image de leur top-scorer Denis Malgin, clairement dans un temps faible en ce moment (4 matches sans point).

Le reflet en power play

Les maux lausannois ont été plus criants encore en power play (9’26 de mutisme face à Langnau). Un exercice qui donne l’occasion à une équipe de s’en sortir lorsqu’elle ne trouve pas la solution à cinq contre cinq, mais qui reflète aussi souvent son état général. Celui des Lions n’était pas optimal, jeudi soir. Et on a pu le vérifier en deuxième période, lorsque ceux-ci ont oublié d’envoyer un cinquième homme sur la glace sur un changement volant intervenu en pleine supériorité numérique. Une chose est sûre: il va falloir trouver un moyen de faire fonctionner ce jeu de puissance médiocre depuis des semaines d’ici aux play-off.

Le vilain geste de Genazzi

Pour le reste, c’était ce qu’on appelle une soirée «sans», avec son lot de frustration, incarnée par un vilain geste de Joël Genazzi qui lui a valu une pénalité de match en début de troisième tiers et qui pourrait lui coûter quelques rencontres de suspension. Au final, le LHC s’est cassé les dents sur la solide organisation emmentaloise et son gardien Ivars Punnenovs (36 arrêts) jusqu’au bout.

Après son succès de mardi, il n’a pas été en mesure d’enchaîner et a ainsi laissé filer une opportunité de revenir sur le wagon de tête. Il faudra montrer tout autre chose samedi à Rapperswil.

Football news:

Borussia Dortmund kann Boateng einladen. Verteidiger Jerome Boateng wird den FC Bayern im Sommer im Transferfenster verlassen. Ein Fußballer, der ein freier Agent sein wird, kann bei Borussia Dortmund mitmachen. Wie behauptet Sportbuzzer.De Bei Dortmund denkt man darüber nach, einen Vertrag mit dem 32-jährigen Verteidiger zu unterschreiben. Wenn ein solcher Deal stattfindet, muss Boateng auf eine deutliche Gehaltsminderung verzichten. Beim FC Bayern bekommt er rund 12 Millionen Euro im Jahr. Die Borussia will die Zahl der erfahrenen Spieler mit Führungsqualitäten im Kader erhöhen. Angesichts der Lage der Mannschaft in der Bundesliga-Tabelle kann der Klub nicht mit teuren Transfers rechnen, denn der Einzug von Borussia Dortmund in die Champions League ist derzeit fraglich
Robert Lewandowski: Holand könnte der beste Stürmer der Welt sein. Bayern-Stürmer Robert Lewandowski hat über den Stürmer von Borussia Dortmund, Erling Holanda, großes Potenzial
Die entscheidende Clásico-Frage lautet: Wer wird Ballbesitz haben? Davon hängt direkt die Wirksamkeit von Messi
Stars und Klubs boykottieren soziale Netzwerke wegen Rassismus: Henri und Swansea-schon, Tottenham droht nur mit modernen Problemen
Albert Ferrer: Die Trophäen für Barça sind in dieser Saison nicht das Wichtigste. Koeman hat eine beeindruckende Arbeit geleistet, er baut das Projekt
Сульшер über 1:6 Ort: Manchester United fiel auf den Trick und habe löschen. Wir haben gelernt, dass man auf nichts reagieren kann
Piqué kann mit Real Madrid auf Sticheleien spielen. Barcelona-Verteidiger Gerard Piqué kann mit Real Madrid in der 30.Runde der Champions League spielen. Nach As-Informationen hat sich der Spanier gestern Abend einen Stich ins Knie zugezogen, damit er am Clásico teilnehmen kann. Ärzte haben bestätigt, dass solches Verfahren die einzige Chance von Piqué ist, auf das Feld zu kommen, weil während des Spiels der Schmerz, den der Fußballer erfährt, ihm nicht erlauben wird, auf dem Maximum zu handeln