logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo
star Bookmark: Tag Tag Tag Tag Tag
Switzerland

Fronde binationale contre l’autoroute

Europe Écologie – Les Verts (EELV) et les Verts genevois s’unissent pour combattre le projet d’autoroute du Chablais. Les partis l’ont annoncé vendredi à Annemasse au moment même où la Ville de Genève déposait à Paris son recours contre la déclaration d’utilité publique signée en décembre par le premier ministre français, ultime feu vert donné à cet axe de 16 km entre Machilly et Thonon.

«Les deux partis vont œuvrer à déposer des recours et oppositions chaque fois que cela sera possible, en appui à la démarche de la Ville», avertit Jean Rossiaud, député au Grand Conseil. Des questions et motions y seront lancées, dans l’espoir de mobiliser le gouvernement cantonal. Enfin, un scrutin sera requis. «Nous allons demander un référendum commun sur l’ensemble des communes concernées, de part et d’autre de la frontière, poursuit l’élu. Cette pratique est peu commune en France, mais elle figure au cœur du programme d’EELV.»

L’idée est de favoriser une mobilisation populaire. «Nous voulons monter en puissance et donner une visibilité nationale à ce combat», lance Alain Coulombel. Le porte-parole national d’EELV, Chablaisien, évoque la lutte menée, au final avec succès, contre le projet aéroportuaire nantais de Notre-Dame-des-Landes. Quitte à voir émerger une ZAD (zone à défendre en jargon militant)? La société civile en décidera. Les élus suisses ne pensent pas donner dans l’ingérence. «Le bassin de vie est intimement lié sur le plan de l’environnement, argue Pierre Eckert, chef de la députation Verte au Grand Conseil. L’autoroute ne va pas déplacer le trafic, elle va en générer ce qui accroîtra la consommation d’énergie fossile: on ne peut pas faire ça en situation d’urgence climatique. Enfin, l’autoroute crée une concurrence au Léman Express, qui n’a même pas encore atteint sa vitesse de croisière.»

Themes
ICO