Switzerland

Formule 1: Romain Grosjean: «Même à Hollywood, on n’est pas capable de faire ça»

Le pilote franco-suisse a accordé une interview à TF1 depuis son lit d’hôpital. Il n’a rien oublié de la terrible scène qu’il a vécue dimanche lors du Grand Prix du Bahreïn.

Romain Grosjean a «les mains de Mickey», selon ses propres termes.

Romain Grosjean a «les mains de Mickey», selon ses propres termes.

Twitter

Deux jours après avoir été victime d’un accident épouvantable au Grand Prix de Bahreïn, Romain Grosjean a accordé mardi une interview à la chaîne de télévision française TF1. Dans le «13 heures», le présentateur Jean-Pierre Pernaut a commencé par prendre des nouvelles du pilote franco-suisse. La réponse de Grosjean: «Dans ces circonstances, je vais bien.»

Les images montrent que Grosjean paraît en forme, même s’il porte toujours des bandages aux mains pour soigner ses brûlures au deuxième degré. Il souffre aussi d’une entorse au pied gauche. «J’ai les mains de Mickey, mais j’ai la mobilité dans tous les doigts. Ce n’est pas douloureux, donc je ne me plains pas.»

Le pilote de l’écurie Haas de 34 ans n’a rien oublié de sa terrible mésaventure. Sa monoplace s’est encastrée dans une glissière de sécurité à une vitesse estimée à environ 210 km/h, avant de prendre feu. L’impact a été d’une force inouïe, estimée à 53 G en décélération, a annoncé la Fédération internationale de l’automobile (FIA). Compte tenu du poids du pilote (71 kg), Grosjean a pesé près de 3,8 tonnes (71 x 53) en une fraction de seconde quand il a frappé la clôture. Mais il n’a jamais perdu connaissance.

«L’accident de Lauda m’est venu à l’esprit»

«Je me souviens de tout, du début à la fin, a précisé celui qui a passé 28 secondes dans le brasier. Pour m’extraire de la voiture, j’ai pu retirer ma ceinture. Le volant n’était plus là, probablement envolé après le choc. La visière de mon casque était tout orange et j’ai vu les flammes sur le côté gauche de ma voiture. L’accident de Niki Lauda m’est venu à l’esprit. Je ne voulais pas finir comme ça.»

Le pilote autrichien, décédé l’an dernier, a été victime d’un accident semblable au Grand Prix d’Allemagne en août 1976, non sans avoir subi de très graves brûlures au visage.

«J’ai vu la mort arriver, a poursuivi Grosjean. Je me suis dit que je n’avais d’autre choix que de sortir de là. J’ai senti que mes mains étaient en train de brûler.»

De son lit d’hôpital, quelques heures après son admission, il a tenu à revoir la séquence de son embardée. «Je ne sais pas si le mot miracle existe, a-t-il enchaîné, et si on peut l’utiliser. Mais ce n’était pas mon heure. En revoyant les images et l’explosion, même à Hollywood, on n’est pas capable de faire ça. Je serai marqué à vie par cet accident.»

Grosjean a admis qu’il s’était fait du souci pour sa famille. «J’ai plus eu peur pour mes proches, mes enfants en premier lieu, que pour moi. Ils sont ma plus grande source de fierté et d’énergie. Mon fils de 5 ans, Simon, m’a dit que j’avais un pouvoir magique, et ma petite dernière (ndlr: Camille, née en décembre 2017) m’a fait un petit dessin pour les bobos de papa sur les mains.»

Le fameux halo

Grosjean, qui devrait pouvoir quitter l’hôpital ce mercredi, reconnaît n’avoir jamais vécu pareil accident. Et il doit remercier la FIA d’avoir introduit le halo, cet arceau de sécurité auquel Grosjean et plusieurs autres étaient opposés, notamment parce qu’ils estimaient qu’en cas d’impact, le pilote pouvait rester coincé dans le cockpit. Or, cet accident ne viendra que renforcer la thèse que le halo a sa raison d’être et qu’il sauve des vies. «Sans le halo, a répété Grosjean, je ne serais plus là.»

Football news:

Rummenigge über Euro: UEFA-Präsident denkt, ob es angemessener ist, das Turnier in einem Land
Nacho wird nicht mit Alcoyano spielen. Real Madrid-Verteidiger Nacho Fernandez wird das Spiel 1/16 des spanischen pokalfinales gegen Alcoyano verpassen. Der 31-jährige war nach Bekanntwerden des Kontakts mit einem mit dem Coronavirus infizierten Mann nicht mit der Mannschaft zum Spiel Gefahren
Cuadrado wurde von covid geheilt und kann mit Napoli spielen
Inter bot an, Origi von Liverpool zu mieten
Messi, Ronaldo, Neymar, Lewandowski und Ramos - in der symbolischen Nationalmannschaft des Jahres von der UEFA-Website
Berbatov über Bale: er wird zu Real Madrid zurückkehren, wenn er nicht beginnt, das Niveau zu zeigen, das Mourinho erwartet
Die Zeit von Pogba bei Manchester United ist wieder vorbei. Der Verein kaufte keinen Topspieler, sondern eine schöne Geschichte für die sozialen Netzwerke, Paul verlor gegen Bruns Kampf um den Einfluss von Ruslan Kopylov und Vadim lukomsky. Ich kann sagen, dass es Bei Pogba mit United vorbei ist, sagte Mino Raiola Tuttosport vor dem entscheidenden Spiel von Manchester United gegen Leipzig in der Champions League