Switzerland

Exposition photo à Carouge: Des stars anonymes dans l’objectif

Le musée hors les murs dévoile de magnifiques portraits des années 1930-1950 réalisés par Ernest Piccot.

Une des mystérieuses élégantes portraiturées par Ernest Piccot.

Une des mystérieuses élégantes portraiturées par Ernest Piccot.

Ernest Piccot

D’elles, l’histoire n’a retenu que les yeux de biche, regard de biais dans le vague au-dessus de lèvres soigneusement maquillées. Rien d’autre. Ni le nom de ces élégantes pleines d’allure et d’assurance, ni leur métier, encore moins la date à laquelle elles ont posé pour le photographe carougeois Ernest Piccot. Les belles inconnues dont le musée hors les murs de la cité sarde dévoile les portraits glamours restent pour l’heure des anonymes. Une seule d’entre elles – l’épouse d’un notable – a été identifiée. Pour les autres, le mystère demeure. C’est ce parfum d’incertitude, tout autant que le charme envoûtant de ces images empruntant poses, accessoires et éclairages aux codes du cinéma hollywoodien d’autrefois, qui rend passionnante l’exposition «Elles. Dans l’objectif d’Ernest Piccot. 1930-1950».

Allure glamour

Initialement prévu pour s’inscrire dans la thématique du Printemps carougeois consacrée aux femmes, l’accrochage effectué dans l’ancien bâtiment de la police municipale de Carouge présente une cinquantaine de photos. La plupart font la part belle à des modèles portraiturés dans le studio de Piccot, établi au numéro 17 de la place du Marché. Des Genevoises pour la plupart, dont l’allure glamour évoque des stars de l’âge d’or du cinéma américain telles que Barbara Stanwyck, Katharine Hepburn ou Vivien Leigh.

«On peut imaginer qu’Ernest Piccot a baigné dans cette esthétique. Il a en tout cas clairement été inspiré par les magazines des années 1930 à 1950, qui commençaient à avoir une large diffusion», relève Klara Tuszynski, collaboratrice scientifique du Musée de Carouge. «De ses images émane une réelle sensibilité, qui se caractérise par une recherche artistique de la lumière et du modelé.»

«De ses images émane une réelle sensibilité, qui se caractérise par une recherche artistique de la lumière et du modelé.»

Klara Tuszynski, collaboratrice scientifique du Musée de Carouge.

Utilisant des lampes à incandescence, Piccot obtenait une couleur chaude, clairement visible sur les tirages argentiques d’origine, signalés dans l’exposition par une petite étoile. Dans ses cadrages, le photographe privilégiait le plan moyen ou le plan rapproché, sans s’interdire d’autres angles de vue, à l’image d’une très belle photo réalisée en extérieur, avec pour unique accessoire une rutilante conduite intérieure d’époque aux plaques genevoises. Familier des Carougeois dont il a immortalisé pendant près de quarante ans les grands moments de vie – baptêmes, communions, mariages, etc. –, Piccot savait mettre en valeur ses sujets. Dans un autre registre, il photographiera les rues de sa ville, bâtiments, places et fontaines.

Ernest Piccot savait aussi varier les angles de vues, à l’image de cette photo réalisée en extérieur.

Ernest Piccot savait aussi varier les angles de vues, à l’image de cette photo réalisée en extérieur.

Ernest Piccot

Mais qui était donc ce fils de photographe, né à Saignelégier, dans le canton de Berne d’alors, en juin 1914? Là aussi, comme pour ses clichés, un certain mystère demeure. Faute de documents suffisants, une grande part de sa vie reste de l’ordre de l’hypothèse. «On ne sait pas exactement quand il arrive à Carouge, mais des publicités pour ses activités apparaissent sporadiquement dès les premiers mois de 1939», commente Klara Tuszynski. Pour le reste, un des textes de l’exposition indique que ceux qui ont côtoyé cet homme vêtu d’un inusable costume vert côtelé évoquent une personnalité indépendante et atypique. Relativement taciturne, Piccot fréquentait apparemment peu les nombreux bistrots de la cité sarde et interdisait à quiconque d’entrer dans son laboratoire.

«Ce qui est avéré, c’est qu’il a effectué un apprentissage de photographe entre 1930 et 1933. Le musée montre ses cahiers d’apprenti, à l’écriture calligraphiée», poursuit Klara Tuszynski. «On sait aussi qu’il avait un joli coup de crayon et du goût pour le dessin.» L’expo dévoile quelques tickets de trams crobardés par cet artiste ressemblant de loin à Georges Brassens. Une photo de l’auteur de «La mauvaise réputation» fait partie du fonds exposé. Elle aurait été prise lors d’un concert donné en 1954 au Moulin Rouge, à Genève. De Piccot lui-même, les images restent très rares, à peine un médaillon dans l’exposition.

L’exposition montre également certains des appareils utilisés par Ernest Piccot.

L’exposition montre également certains des appareils utilisés par Ernest Piccot.

Samuel Rubio

Sans véritable concurrent à Carouge, Piccot ferme son atelier en 1975. «Sur la fin de sa carrière, il a dû souffrir de la démocratisation de la photographie. Les gens ont commencé à acquérir des appareils, les photomatons se sont développés.» Reste ses images, pas si nombreuses finalement, déposées après la mort du photographe en 1985 aux archives de la ville de Carouge. Et quelques appareils également présentés dans l’expo. Parmi eux, une imposante chambre photographique datant des années 1880. Le musée hors les murs présente également la méridienne sur laquelle s’allongeaient les modèles d’Ernest Piccot. Les visiteurs sont incités à prendre la pose et à envoyer leurs images sur Instagram. Des masques en carton sont proposés comme accessoires. De là à devenir une star glamour…

Football news:

Son Hyn Ming führte das Rennen der Torschützen der APL mit 8 Toren in 6 spielen. 7 von Ihnen-mit einem Transfer von Kane
Conte über Bergmanns Niveau: es ist Unmöglich, versehentlich drei Tore für Real zu erzielen. Das ist ein starkes Team
Barça-Fans glaubten an einen frühen Abgang von Bartomeu (wegen der Kontroverse um den referendumstermin). Vergebens: es gab keine rücktrittsgedanken, die Trophäen sind irgendwo in der Nähe. Oktober war ein historisches Ereignis für die Fans des FC Barcelona geplant: am morgen berichtete Diario Sport, dass Josep Bartomeu nach der Sitzung des Board of Directors zurücktreten könnte, wenn die katalanische Regierung die Abstimmung über das Misstrauensvotum der Führung des Klubs (es ist für 1-2 November geplant) nicht verschieben würde. Die Abstimmung wurde nicht verschoben-aber auch Bartomeu blieb vor Ort. Die Fans müssen also noch ein wenig warten (zur Erinnerung: wenn das Votum genehmigt wird, geht die gesamte Führung in den vorzeitigen Rücktritt). Im Anschluss an den Vorstand Sprach Bartomeu auf einer Pressekonferenz alle wichtigen Fragen an
Josep Bartomeu: ich hatte auch keine Gedanken, zurückzutreten. Barça wird in dieser Saison Trophäen haben
Zinedine zidane: Hazard ist bereit. Wir sind glücklich, das ist eine gute Nachricht
Zidane über Isco ' s Worte: das ist Ehrgeiz. Alle wollen spielen, Real-Trainer Zinedine zidane äußerte sich zu den Worten von Trainer Isco cremig über die Unzufriedenheit mit der Spielzeit
Bartomeu über VAR: im Spiel gegen Real wurde ein nicht vorhandener Elfmeter vergeben. Wir brauchen fairen Fußball