Switzerland
This article was added by the user Owen Turner. TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Entre confort, écologie et prix: Les piscines vaudoises se mettent au chauffage vertueux

Entre confort, écologie et prixLes piscines vaudoises se mettent au chauffage vertueux

Morges a coupé le chauffage de sa piscine en invoquant le climat et le gaz russe. Renens se montre aussi volontariste. Ailleurs, une sensibilité verte a déjà gagné les bassins. 

La piscine de Renens est chauffée à 21 °C maximum depuis sa réouverture le 7 mai dernier. D’ordinaire, c’est plutôt 23 à 25°C.

La piscine de Renens est chauffée à 21 °C maximum depuis sa réouverture le 7 mai dernier. D’ordinaire, c’est plutôt 23 à 25°C.

PATRICK MARTIN

Réduire les émissions de CO₂ et renoncer au gaz russe par solidarité pour l’Ukraine. Pour arrêter de chauffer l’eau de sa piscine, la Commune de Morges a invoqué des raisons pour le moins vertueuses il y a quelques jours, ceci alors que sa vieille chaudière était par ailleurs défaillante (notre édition du 12 mai). Les amateurs de baignade en seront pour leurs frais – voire froid – en attendant que la belle saison chauffe l’eau naturellement.

Pas de gaz russe à Renens

D’autres piscines vaudoises se sont-elles aussi mises au vert? Un tour d’horizon non exhaustif montre qu’il y a presque autant de réponses que de centres aquatiques. Mais la tendance semble bien là, et il n’y a pas qu’à Morges que des considérations éthiques sont clairement mises en avant.