Switzerland

Élection à la syndicature: Duel à Prilly entre stabilité et renouveau

Alain Gillièron (g.), l’actuel syndic (PLR) et Maurizio Mattia (dr.), municipal (Vert) depuis 2016.

Pourquoi faut-il vous élire?

Maurizio Mattia: Les dernières élections ont montré que la société prilléranne a évolué et qu’elle plébiscite les valeurs de gauche pour faire face à la crise sociale, économique et environnementale. Il faut une nouvelle manière de gérer la Commune, plus participative, plus dynamique et plus transparente. Il faut créer un meilleur sentiment d’appartenance à la ville pour que les habitants qui s’y installent se sentent fiers.

Alain Gillièron: Prilly a déjà réussi à se démarquer face à ses grandes voisines, Renens et Lausanne, et ça a été mon rôle. J’ai un contact aisé, une capacité d’écoute et un grand réseau. C’est ce qui permet de faire avancer rapidement les grands dossiers, comme dernièrement, quand les projets des CFF à Malley ont été suspendus. Prilly a besoin d’une personne capable de gérer des enjeux complexes, comme le BHNS ou encore le tram. Depuis longtemps, la ville ne rencontre pas de problème majeur et ne fait pas les gros titres.

Les équilibres ont changé. Pourquoi ne pas passer la main à la gauche?

A. G.: Je ne conteste pas que nous sommes passés à quatre contre un, mais il s’en est fallu de peu de voix. Ce n’est pas parce que la gauche passe qu’elle doit faire peu de cas de ce que représente un syndic. C’est avant tout un pilote, une personnalité.

Les Verts ne sont-ils pas trop ambitieux? Le PS lui-même ne s’est pas lancé.

M. M.: Par rapport au PLR, nous avons un siège de moins au Conseil communal, mais un de plus à la Municipalité. Cela fait de nous la première force politique. Pour la première fois depuis dix-sept ans, il faut donner une alternative aux Prillérans. C’est le moment d’un basculement.

Quelles seront vos priorités?

M. M.: La Ville a besoin de définir des politiques à long terme, économique et du logement par exemple. Il faut aussi créer plus d’espaces verts et de lieux de rencontre. Nous n’avons qu’une seule vraie place de jeu. Il manque aussi une vision pour limiter le trafic. Enfin, il est temps de mettre en place une politique de communication afin que la population sache ce qui se fait et va se faire.

A. G.: Un syndic ne peut pas se contenter de dire «y’a qu’à». Il faudra mettre ses compétences au service des projets importants, comme le développement du campus SICPA. En matière de mobilité, on ne peut pas dire qu’il y a trop de voitures et oublier le projet de BHNS. Enfin, nous n’avons pas de personnel de communication, mais ce que nous faisons est déjà de qualité. Sur ce plan, Prilly garde son esprit «village».

Prilly va au-devant d’investissements importants. Comment faire face?

M.M.: Ces cinq dernières années, on a beaucoup entendu que nos finances vont dans le mur. En fait, les comptes n’ont été dans le rouge qu’une seule fois et pas de beaucoup. La crise aura un impact sur les rentrées fiscales, mais c’est le moment de faire des investissements anticycliques. La population nous a donné un signal en ce sens et nous en avons les moyens.

A.G.: Ces cinq dernières années, les propositions ont été faites par une Municipalité à trois élus de gauche contre deux de droite. Et on ne peut pas dire que nous n’avons pas ouvert le robinet. Le PS s’est prononcé pour une élection tacite du syndic, cela montre que cette collégialité a bien fonctionné. Je ne vois pas cela changer fondamentalement, malgré la candidature verte à la syndicature.

Football news:

Griezmann sprach mit Hamilton und besuchte die Mercedes-Boxen beim Großen Preis von Spanien
Barcelona fühlt, dass Neymar sie benutzt hat. Er sagte, er wolle zurück, verlängerte aber seinen Vertrag bei PSG (RAC1)
Aubameyang - Arsenal-Fans: Sie wollten Ihnen etwas Gutes schenken. Es tut mir leid, dass wir nicht konnten
Atlético hat im Camp Nou nicht verloren. Busquets' Verletzung ist das Drehereignis des Spiels (und des Meisterrennens?)
Verratti verletzte sich im PSG-Training am Knie. Die Teilnahme an der Euro steht noch aus, teilte PSG mit, dass sich Mittelfeldspieler Marco Verratti im Training eine Prellung des rechten Knies mit einer Verstauchung des inneren Seitenbandes zugezogen hat
Neymars Vertrag in einem Bild. Mbappe will die gleiche
Manchester United würde im Sommer gerne Bellingham und nicht Sancho unterschreiben. Borussia Dortmund wird Judas nicht verkaufen