Switzerland

Éducation citoyenne: Les gymnasiens d’Yverdon s’imposent en rois du débat

Face aux Nyonnais, les Nord-Vaudois ont remporté ce week-end la finale régionale des joutes verbales, qui s’est jouée par écrans interposés.

La finale régionale de l’arc lémanique a opposé le duo d’Yverdon composé de Carmel Povlakic (à dr.) et Loris Rochat (à g.) aux Nyonnais Alicia Occhipinti et Elliot Hannon.

Génération numérique

La finale régionale de l’arc lémanique a opposé le duo d’Yverdon composé de Carmel Povlakic (à dr.) et Loris Rochat (à g.) aux Nyonnais Alicia Occhipinti et Elliot Hannon.

YES

C’est en numérique que se sont déroulées samedi les qualifications de l’arc lémanique en vue de la finale nationale du programme «La jeunesse débat».

«Le plus compliqué, c’était de savoir quand prendre la parole», note Alicia Occhipinti, du Gymnase de Nyon. «La cohésion entre mon partenaire et moi a été plus difficile, complète Carmel Povlakic, du Gymnase d’Yverdon (Gyyv). Les ennuis techniques ont aussi ajouté du stress durant les débats

L’événement organisé en visioconférence, via Microsoft Team, par l’association Young Enterprise Switzerland (YES) a réuni seize jeunes issus des deux établissements scolaires. Examinées par un jury composé de politiciens, de journalistes, de professionnels de l’éducation ainsi que d’Alumni, ces joutes verbales visent à inciter les futurs citoyens à se forger une opinion, à débattre de manière constructive et à participer aux votations. «J’ai notamment appris la capacité à écouter les autres et à respecter leurs prises de parole tout en reprenant mon argumentation quand nécessaire», constate Loris Rochat, qui défendait les couleurs de la cité thermale.

«J’ai notamment appris la capacité à écouter les autres et à respecter leurs prises de parole tout en reprenant mon argumentation quand nécessaire.»

Loris Rochat, gymnasien

Les thèmes abordés ont été annoncés un mois à l’avance, afin de laisser le temps aux élèves de se documenter sur le sujet et de préparer leur argumentaire. Les premiers rounds ont porté sur la nécessité de fixer des normes écologiques contraignantes pour l’achat d’électricité à l’étranger ainsi que sur la pertinence de publier l’origine des criminels présumés dans les communiqués de police. Chaque match opposait deux tandems durant vingt-quatre minutes.

Tirée au sort, la répartition des points de vue pour ou contre ne coïncidait pas forcément avec l’opinion personnelle des jouteurs. «J’ai été très impressionné par leur capacité à mémoriser autant d’informations et à réagir aux propos de leurs interlocuteurs», réagit Baptise Naito, enseignant au Gyyv.

Coup de théâtre pour la finale! L’objet du débat portait sur une actualité brûlante: les indépendants doivent-ils bénéficier des mêmes prestations sociales que les personnes morales en cas de crise économique? L’équipe «contre» a créé la surprise. «Je pense que les prestations devraient être plus hautes pour les indépendants que pour les entreprises car ils risquent beaucoup plus, a déclaré Elliot Hannon, gymnasien à Nyon. Le capital de leur petit business est connecté à leur patrimoine.» Forcés de rebondir, les partisans du «pour» ont cherché à distinguer la situation particulière de la pandémie afin de réaffirmer le besoin d’un traitement similaire dans l’absolu. Avec succès puisque le jury chargé d’évaluer la connaissance de la matière, l’expression orale ainsi que le pouvoir de persuasion leur a accordé la victoire.

Si Carmel et Loris ont gagné cette étape, Alicia et Elliot participeront eux aussi à la finale nationale qui devrait se tenir les 14 et 15 mai à Berne. «J’espère que les thèmes de la finale seront plus liés à des préoccupations des jeunes, confie Carmel Povlakic, sur lesquelles nous aurons plus envie de nous exprimer, et de réfléchir ainsi à nos propres opinions et à comment les défendre.»

Football news:

Nikolic wurde wegen Streitigkeiten mit dem Schiedsrichter wegen eines Elfmeters von ZSKA Moskau gesperrt. Er bekam zwei gelbe in 10 Sekunden
Ronald Kouman: Barcelona muss jedes Spiel gewinnen. Ich bin stolz auf die Mannschaft von Trainer Ronald Koumanla
Gerard Piqué: Ich bin stolz auf Barça. Das Team zeigte, dass es noch am Leben ist
Pep Guardiola über 20 Siege in Folge: Eine der größten Erfolge in seiner Karriere angesichts des Zeitplans, der Pandemie
In der 41. Minute erhielt Lionel Messi eine Verwarnung wegen eines Foulspiels an Fernando. Zwei Minuten später schob der Argentinier Verteidiger Jules Kunde in den Rücken und vereitelte einen Angriff des FC Sevilla. Lopetegui verlangte emotional, Messi die zweite gelbe Karte zu zeigen, aber Schiedsrichter Alejandro Hernandez entschied den Spieler nicht und zeigte stattdessen dem Trainer der Gastgeber die gelbe Karte
Messi hat 22 (18+4) Punkte in 23 Spielen für Barça in La Liga
Nemanja Matic: Für Manchester United ist jedes Spiel ein Finale. Verlieren Punkte-aufholen City wird schwierig