Switzerland

Éditorial: Le risque du coup de projecteur trompeur

Quelle bonne nouvelle pour la démocratie vaudoise en temps de coronavirus! Ce lundi (ultime jour pour le dépôt des candidatures), les informations venant d’une majorité des communes avaient de quoi réjouir: des milliers de Vaudois rêvent de faire partie des autorités de leur commune.

A lire: Une kyrielle de candidats pour faire partie des autorités

Quelques exemples: 400 Lausannois sont candidats pour les 100 sièges de leur Conseil communal. À Vevey, ils sont 230, là aussi pour 100 sièges. Et pour les Municipalités, qui comptent le plus souvent cinq ou sept places, les chiffres sont bons. À Vevey, 29 citoyens espèrent accéder à l’exécutif. Ils sont 26 à Lausanne, 17 à Nyon, 16 à Renens, 15 à Gland, 14 à Montreux, 13 à Perroy, 11 à Bourg-en-Lavaux, 11 à Payerne, etc.

Les craintes d’une campagne morose à cause des mesures anti-Covid semblent balayées face aux ambitions des candidats.

«L’effet grossissant de cette loupe ne doit pas faire oublier que le job d’élu communal peine à être valorisé et à créer des vocations.»

«Semblent», car seul le décompte un par un de tous les concurrents dans toutes les communes dira de manière exacte si cette première impression est fondée. Il y a cinq ans, par exemple, le chiffre de 1935 candidats à l’une des 309 Municipalités avait de quoi réjouir.

Finalement, environ 1600 d’entre eux avaient été élus. Une bonne nouvelle, car la majorité des candidats étaient gagnants? Pas vraiment. Outre les échecs personnels à digérer, cela signifie surtout que chaque place de municipal ne donnait envie qu’à 1,25 personne.

Pour une ville ou un village qui attire deux fois plus de candidats que de place, combien de Municipalités qui peinent à trouver seulement un citoyen pour occuper un siège vide?

Au soir du premier lundi de campagne, le coup de projecteur sur les principales communes vaudoises est légitime et met en lumière les régions où les enjeux électoraux seront les plus importants. L’effet grossissant de cette loupe ne doit toutefois pas faire oublier que le job d’élu communal peine à être valorisé et à créer des vocations. Il serait risqué de conclure trop tôt que le désamour des Vaudois pour une carrière politique communale est de l’histoire ancienne.

Football news:

Ronald Kouman: Messi erzielte 18 Tore, alle anderen Offensivspieler genauso viele. Auch Barcelona-Trainer Ronald Kouman hat sich über die Rolle von Stürmer Lionel Messi und anderen Veteranen des Teams geäußert
Atalanta-Präsident über das Schiedsrichterspiel gegen Real Madrid: Es war ein Schock. In der 17. Minute sah Schiedsrichter Tobias Stieler Remo Fröller wegen eines Fouls an Ferlan Mehndi an der Strafraumgrenze die rote Karte. Der Schiedsrichter sah sich die Wiederholung des Moments nicht selbst an
Otamendi über Guardiola: Ein Monster. Es gibt nichts Besseres, als mit einem solchen Trainer zu arbeiten
Nach der Operation wegen einer Leistenverletzung
Barça-Präsidentschaftskandidat Fonte über Laporte: Der Eindruck, der König sei nackt, und niemand wagt es zu sagen
Manchester United behält Interesse an Kunda, will aber nicht 80 Millionen Euro Ablöse für den Verteidiger von Sevilla zahlen
In 2013-m Ex-Fußballer der russischen Nationalmannschaft investiert in die Bank mehr als 200 Millionen Rubel. Das Geld ist immer noch nicht zurück