Switzerland

Éditorial: Le boubou de sauvetage des multinationales

C’est le boubou contre le vieux sage. On s’est longtemps demandé qui allait bien pouvoir porter le combat «contre» linitiative dite des multinationales responsables face à l’expérimenté Dick Marty et à son réquisitoire rodé d’ancien procureur. D’ailleurs, au niveau de la langue et du cœur, sémantiquement parlant, pourrait-on être «pour des entreprises irresponsable? C’est le charme discret et sans fin des appellations des objets soumis à votation fédérale.

Eh bien! côté opposants, romand et politique en tout cas, c’est Isabelle Chevalley, en robe africaine quand il le faut, qui s’y colle. C’est quadruplement courageux. D’abord, parce que cette initiative dégage toujours une sympathie immense, portée depuis des années par une myriade de petits drapeaux orange qu’on voit partout et de beaux sondages. Ensuite, parce que défendre des grandes sociétés au capitalisme «vorace», ce n’est jamais forcément évident. Surtout par les temps conjoncturellement difficiles qui courent. Enfin, mais là elle se trouve à égalité avec l’ancien sénateur PLR tessinois, elle marche contre son parti national.


R
evenons au boubou. Et à l’argument néocolonialiste qui l’accompagne : dire oui le 29 novembre reviendrait à considérer que les pays dits émergents ne seraient pas capables de s’autogérer. On ne va pas jouer les conseillers en communication de l’ombre de la Vertlib vaudoise, mais, franchement, est-ce véritablement le bon créneau pour achalander le votant. Ne serait-ce que parce que, oui, dans certaines contrées, la transition économique, sociale et démocratique est encore en marche. Parfois, comme pour le principe du pollueur-payeur, il faut encore forcer les choses. Il apparaît logique, dans ce sillage, qu’une entreprise suisse soit jugée en Suisse.

Aux opposants de démontrer qu’il est faux d’enfermer toutes ces multinationales dans le même enclos des moutons noirs»

Ce qui manque à la campagne du non, c’est le charisme populaire d’un grand chef d’entreprise. Qui nous montre et nous démontre, exemples à l’appui, que le présupposé de base une société active dans les matières premières est un prédateur n’est pas toujours fondé. Et qu’au contraire, son activité dans le pays est parfois une vraie source de richesse pour le paysan ou l’ouvrier du coin. Que, si elle venait à quitter ces pays, ce serait un appauvrissement économique et démocratique. Qu’elle y jouerait un rôle important sans n’y faire que du «greenwashing» ou du «socialwashing». Qu’il est faux d’enfermer toutes ces multinationales dans le même enclos des moutons noirs. En gros, que Nestlé ne serait pas forcément Glencore. Et que si les Chinois prenaient la place des Suisses, il le feraient probablement avec moins d’éthique et de contrôle.


À moins donc d’une surprise
, le oui l’emportera. Porté par une vague populaire similaire à celle que l’initiative Minder contre «les rémunérations abusives» avait suscitée en 2013. Avec le même paradoxe au final? Car, dans la réalité, les parachutes dorés, pourtant interdits par ce texte mais mal encadrés par l’ordonnance qui s’est en est suivi, existent encore. Rien n’a pas empêché par exemple les CEO démissionnaires d’ABB, du Crédit Suisse ou de Lonza de partir ces derniers mois avec bien des millions dans les poches.

Football news:

Zidane über das 1:0 gegen Sevilla: ein Verdienter Sieg. Real hat Charakter
Pep Guardiola hat in seiner Trainerkarriere 700 Spiele absolviert: 507 Siege, 111 Unentschieden und 82 Niederlagen
De Bruyne hat 14 Tore im Jahr 2020. Manchester City-Mittelfeldspieler Kevin de Bruyne hat beim 11.Spieltag der Champions League gegen den Belgier nun 14 Assists in der englischen Meisterschaft im Jahr 2020 gefeiert. Mehr als jeder andere Spieler in diesem Turnier. Zudem verwandelte De Bruyne im Spiel gegen Fulham einen Elfmeter in der 25.Minute
19-jährige Mittelfeldspieler Sevikyan debütierte für Levante in La Liga. Der 19-jährige russische Spieler Armenischer Abstammung, Edgar Sevikyan, hat In der valencianischen Mannschaft sein Debüt gegeben. Er kam in der 83.Minute zum Ausgleich. Er spielte für russische Jugendmannschaften verschiedener Altersklassen (U15, U16, U17, U18, U19, U20). Der Spieler wechselte 2017 zu Levante und spielte für die Jugendmannschaften
Barça-Direktor amor: Messi hat dem Verein viel gegeben, und der Verein hat Leo viel gegeben. Ich hoffe, dass er seine Karriere hier beenden wird
Der ehemalige Nigerianische Torhüter Del Ayenugba hat sich Gedanken darüber gemacht, wie man in der Welt des Fußballs afrikanische Torhüter behandelt. Der 37-jährige glaubt, dass es ein Missverständnis gibt, Wonach es den dunkelhäutigen Torhütern an Technik fehlt und es den Afrikanern deshalb schwerer fällt, Verträge bei europäischen Klubs zu bekommen
Der FC Bayern München hat Inter Agum im Visier. Der 18-jährige Mittelfeldspieler Lucien Agum hat sich für den FC Bayern Interessiert. Der Fußballer gehört zu Inter Mailand, spielt aber derzeit für Spice auf Leihbasis. Nach Informationen von Sport Bild hat der FC Bayern die Pfadfinder zu den spielen geschickt, die einen potenziellen Neuling gesucht haben