Switzerland

Donald et Greta... ou le paradis contre l'apocalypse

«Notre maison est toujours en flammes», a conclu ce matin Greta Thunberg à Davos, constatant que depuis une année aucun effort n'a été fait pour diminuer les rejets de CO2 dans l'atmosphère. Un peu auparavant, la présidente de la Confédération, Simonetta Sommaruga, n'avait pas dit autre chose en ouverture de son discours: «Le monde est en feu...»

Loin des« prophètes de malheur»

Mais le président des Etats-Unis n'a aucune envie de faire le pompier ou de joindre sa voix à celle des «prophètes de malheur», selon ses termes. Pour lui, Davos, c'est un moment de gloire personnelle. «Les temps sont à l'optimisme, pas au pessimisme», a-t-il déclaré après avoir fait le bilan de ses trois années à la Maison-Blanche sur un mode auto-promotionnel assumé.

«Prévenir l'apocalypse»

Greta Thunberg lui répond plus tard: «Les adultes disent que nous ne devrions pas être aussi pessimistes, mais ils ne font rien». Elle participe alors à une table ronde avec des scientifiques, dont le thème est «Prévenir l'apocalypse climatique». En arrière-plan: des photos montrent les feux de brousse en Australie et des sols desséchés... Et puis, il y a les chiffres qui démontrent l'inéluctable désastre à venir, si rien n'est fait.

Période faste pour les Etats-Unis

Pour Donald Trump, rien ne peut gâcher sa présidence. Selon lui, depuis trois ans les Etats-Unis traversent une des périodes les plus fastes de son histoire, son économie atteint des sommets, des millions d'emplois ont été créés et son modèle s'impose au monde entier par la preuve de son succès. La pollution, le réchauffement climatique, l'épuisement des ressources? Oiseaux de mauvais augure!

«L'air le plus pur de la planète»

Au contraire, dans les coulisses, répondant à une interrogation sur l'environnement, il a le culot d'affirmer: «Les Etats-Unis ont l'air le plus pur et l'eau la plus propre de la terre». A l'apocalypse scientifique de Greta Thunberg, il oppose le paradis américain, le rêve, auquel il aurait redonné en trois petites années une grandeur à nulle autre pareille dans l'histoire.

Gouffre ou apothéose?

Alors, que choisir entre ces deux discours? Sommes-nous au bord du gouffre climatique ou vivons-nous les prémices d'une apothéose américaine? Ni l'un, ni l'autre, ou alors les deux... Heureusement, le monde est bien plus complexe et nuancé que les visions manichéennes cristallisées autour de ces deux personnages.

Eric Felley

Football news:

Juventus bietet Hedera 3 Millionen Euro für die vertragsunterbrechung. Der Deutsche fordert 6 Millionen Euro, Juventus kann sich mit Mittelfeldspieler Sami Khedira nicht auf eine Auflösung des bis Juni 2021 Laufenden Vertrags einigen. Der 33 - jährige Deutsche will eine Entschädigung in Höhe von 6 Millionen Euro-genau so viel bekommt er pro Saison, berichtet Fußball Italia unter Berufung auf Sky Sport Italia
Tottenham will den 22-jährigen argentinischen Verteidiger Juan Voith für 10 Millionen Euro verkaufen und das Angebot für Shkrignar auf 45 Millionen erhöhen. Die Einnahmen sollen die Londoner nutzen, um das Angebot von Inter-Verteidiger Milan Shkrignar auf 45 Millionen zu erhöhen, berichtet der Journalist Nicolo Skira. Der Mailänder Klub verlangt für den 25-jährigen Nationalspieler der Slowakei 50 Millionen Euro Plus Boni
Belerin über das 1:3 gegen Liverpool: Arsenal könnte Unentschieden spielen oder gewinnen
Klopp über Leicester, Liverpool und Everton nach 3 Runden: Wen kümmert es, wer führt jetzt? Liverpool-Trainer Jürgen Klopp hat nach drei Runden die Führung der roten, Leicester und Everton in der Tabelle kommentiert
Olas über Depay und Auar: Wer bis zum 2.Oktober nicht mehr in Lyon sein wird, wird in Lyon bleiben
Liverpool drückte auf Arsenal: Robertson brachte, aber korrigierte, Jota erzielte das 400
Jota über das 1. Tor für Liverpool: ein Unglaubliches Gefühl. Schade, das Stadion war nicht voll