Switzerland

Don du sang: La pandémie a engendré des difficultés

À cause de la crise du coronavirus, l’approvisionnement en sang a rencontré des difficultés.

L’approvisionnement en sang a rencontré des difficultés en Suisse, mais aussi ailleurs, à cause du coronavirus.

L’approvisionnement en sang a rencontré des difficultés en Suisse, mais aussi ailleurs, à cause du coronavirus.

AFP

La pandémie du Covid-19 a considérablement compliqué, en Suisse comme ailleurs, l’approvisionnement en sang et les transferts de cellules souches du sang. L’approvisionnement en produits sanguins a néanmoins pu être garanti en tout temps, assure la Transfusion interrégionale CRS.

Les donneurs ont vu leur mobilité réduite et certains éprouvaient de fortes craintes et incertitudes liées au nouveau coronavirus, explique jeudi Transfusion CRS, une institution rattachée à la Croix-Rouge suisse. Celle-ci a mis en place les mesures de protection appropriées dans les centres de transfusion sanguine et lors des actions mobiles de collecte de sang.

Autorisations spéciales

La fermeture des frontières et les restrictions de transport ont requis davantage de coordination dans la préparation des cellules souches du sang. Il a par exemple fallu des autorisations spéciales, notamment d’exception de quarantaine, et trouver des moyens de transport particuliers.

Transfusion CRS a d’ailleurs bénéficié d’une contribution financière de la Croix-Rouge suisse émanant du Fonds Coronavirus afin de couvrir une partie des coûts de transport fortement accrus.

À la fin 2020, le Registre suisse totalisait 162’164 donneurs inscrits, soit quelque 20’000 membres de plus qu’à la fin 2019. En comparaison de l’année précédente, les nouveaux enregistrements ont crû de près de 40% (14’745 en 2019). Le nombre de dons de sang a atteint 266’161 (271’624 en 2019).

Selon Transfusion CRS, cette évolution est due à la possibilité de s’enregistrer en ligne ainsi qu’aux campagnes menées sous le symbole du nouveau mouvement «League for Hope». Les transplantations de cellules de donneurs non apparentés sur des patients de Suisse se sont maintenues à un niveau élevé pendant la pandémie du Covid-19 (154 en 2020, 153 en 2019).

Le registre suisse des donneurs de cellules souches du sang a adapté en avril 2020 ses critères d’admission en fonction de l’âge. La limite d’âge pour s’enregistrer est depuis fixée à 40 ans au lieu de 55 précédemment. Cette pratique est de plus en plus suivie au niveau mondial.

Hommes jeunes recherchés

Deux tiers des donneurs sont des femmes, un tiers seulement des hommes. Transfusion CRS vise l’équilibre entre les sexes, notamment parce que les femmes forment des anticorps spéciaux dans le sang après l’accouchement. Leurs cellules souches du sang peuvent provoquer des réactions négatives chez les patients dont le système immunitaire est très affaibli. Aussi, des campagnes ciblées sur les médias sociaux ont été lancées pour motiver les hommes jeunes à l’enregistrement.

Il peut arriver qu’une seule personne enregistrée au monde entre en ligne de compte pour un don. Sa disponibilité est alors décisive pour le patient concerné. Le paramètre «disponibilité» mesure le nombre de personnes enregistrées qui disent oui au don au moment de la sollicitation.

La World Marrow Donor Association (WMDA), organisation faîtière des registres de donneurs de cellules souches du sang avec siège aux Pays-Bas, a fixé à 80% la valeur de référence.

En 2020, la disponibilité globale en Suisse a encore reculé, baissant à 57% (contre 63% en 2019). Elle se situe donc en dessous de la valeur de référence. L’indisponibilité – passagère ou définitive – peut être due à des raisons médicales ou des motifs personnels. Une analyse des causes de cette baisse de disponibilité est en cours pour pouvoir prendre les mesures appropriées.

ATS

Football news:

Der italienische Fußballverband wird Juve, Milan und Inter nicht für die Teilnahme an der Super League bestrafen
Parma erzielte Juventus mit einem Freistoß. Ronaldo stand in der Wand und sprang nicht
APL will die manager der Klubs der großen Sechs aus den Komitees der Liga wegen der Teilnahme an der Superliga entfernen
PSG-Präsident Al-Khelaifi ist zum Chef des europäischen Klubverbandes gewählt worden. Er wurde von Agnelli abgelöst
Einer der Momente, die die Richtung der Menschheit bestimmen. Kanada-Stürmer Ricketts über das Urteil im Fall Floyd
Kimmich über Alaba: Real ist eine gute Wahl. Nach dem FC Bayern München hat sich Josua Kimmich zu den Informationen geäußert, dass Abwehrspieler David Alaba seine Karriere bei Real fortsetzen wird. Der Österreicher wird im Sommer nach Ablauf seines Vertrags mit dem Münchner Club freigestellt. Er soll bereits mit Madrid einen Vertrag bis 2026 vereinbart haben
Das Geld für die Super League versprach die größte US - Bank - davor half sie den Amerikanern, europäische Klubs aufzukaufen-nur ein Geschäft