Switzerland

Dizaines de manifestants toujours retranchés

Des dizaines de manifestants pro-démocratie demeuraient retranchés mercredi sur un campus hongkongais, pour la quatrième journée d'affilée. Pour faire diversion et desserrer l'étau policier sur l'université, des actions de blocage ont visé les transports en commun.

L'Université polytechnique de Hong Kong (PolyU), sur la péninsule de Kowloon, est depuis dimanche le théâtre de la plus longue et violente confrontation depuis le début de la mobilisation en juin dans l'ex-colonie britannique.

Les protestataires ont jusqu'ici accueilli les tentatives de les déloger par des jets de cocktails Molotov et de briques. La police a averti qu'elle ferait usage de balles réelles si elle était attaquée avec des armes létales.

Jusqu'à 10 ans de prison

Mercredi, des manifestants à l'intérieur de la PolyU ont estimé leur nombre à une cinquantaine, alors que leurs conditions de vie dans le campus se détériorent. Des groupes de jeunes manifestants vêtus de noir continuaient de préparer des cocktails Molotov, tandis que d'autres dormaient sur des tapis de yoga étalés dans un gymnase.

Mardi, la cheffe de l'exécutif hongkongais Carrie Lam avait appelé les reclus de la PolyU à se rendre, en précisant que les mineurs sortant pacifiquement ne seraient pas arrêtés. Les majeurs risquent quant à eux des poursuites pour «participation à une émeute», une infraction passible de dix ans de prison.

«Je ne me rendrai pas. Oui, je me battrai jusqu'au bout», a déclaré un jeune de 15 ans armé d'un arc. «Mais c'est très dangereux, car si vous utilisez l'arc, la police doit vous tirer dessus, peut-être avec des balles réelles.»

Des évacuations ratées

D'autres ont été évacués sur des civières dans la nuit et, mercredi avant l'aube, une dizaine de protestataires qui tentaient une évasion ont été arrêtés par la police, selon des journalistes de l'AFP sur place.

«La police invite tous ceux qui sont sur le campus à sortir de façon pacifique et s'engage à ce que leur traitement judiciaire soit équitable», a indiqué la police dans un communiqué.

Pour desserrer l'étau policier autour du campus, de nombreuses actions ont été menées pour bloquer à l'heure de pointe le métro hongkongais, crucial pour la circulation dans le centre financier qu'est Hong Kong.

Les employés devant se rendre au travail devaient prendre leur mal en patience, leur trajet jusqu'à leur bureau mettant parfois le double de la durée habituelle. (ats/nxp)

Football news:

Cádiz, der zum Beispiel kommt, wird Negredo Unterschreiben
Zaa von Crystal Palace zeigte rassistische Drohungen aus dem Instagram-Account. Die Polizei nahm einen 12-jährigen (!) Schulkinds
Ole-Gunnar sulscher: Niemand gewinnt allein, außer du bist Maradona
Ocampos über Messi: man Sieht ihn als Gott, aber er ist Real. Leo hilft den Spielern
Sulscher über das Martial-Rashford-Greenwood-Trio: Nichts neues für Manchester United. Erinnern Sie sich an Ronaldo, Rooney und Tevez?
Josep Bartomeu: Barcelona gewann La Liga 8 mal in 11 Jahren. Eine historische Leistung
Lineker über die CAS-Entscheidung über Manchester City: es ist Schwer zu verstehen, was mit den FFP-Regeln danach passieren wird