Switzerland
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Des symptômes différents: L’hyperactivité est moins détectée chez les filles que les garçons

Passer au contenu principal

Des symptômes différentsL’hyperactivité est moins détectée chez les filles que les garçons

Les femmes souffrent tout autant du trouble du déficit de l’attention et de l’hyperactivité (TDAH).

Publié aujourd’hui à 12h33

Certaines jeunes filles avec un trouble du déficit de l’attention et de l’hyperactivité (TDAH) souffrent d’une agitation intérieure et luttent contre leurs émotions. Elles ne perturbent pas l’enseignement, mais en premier lieu elles-mêmes, explique Susanne Walitza, directrice de la clinique de psychiatrie pour enfants et adolescents de l’Université de Zurich (photo prétexte).

Certaines jeunes filles avec un trouble du déficit de l’attention et de l’hyperactivité (TDAH) souffrent d’une agitation intérieure et luttent contre leurs émotions. Elles ne perturbent pas l’enseignement, mais en premier lieu elles-mêmes, explique Susanne Walitza, directrice de la clinique de psychiatrie pour enfants et adolescents de l’Université de Zurich (photo prétexte).

KEYSTONE

Le trouble du déficit de l’attention et de l’hyperactivité (TDAH) n’est souvent pas détecté chez les filles car il s’exprime différemment que chez les garçons.

Les filles ont du mal à se concentrer, sont rêveuses, anxieuses, étourdies et bavardent souvent trop sans se faire particulièrement remarquer, explique Susanne Walitza, directrice de la clinique de psychiatrie pour enfants et adolescents de l’Université de Zurich, dans le SonntagsBlick.

Certaines jeunes filles souffrent d’une agitation intérieure et luttent contre leurs émotions. Elles ne perturbent pas l’enseignement, mais en premier lieu elles-mêmes, poursuit la spécialiste.

Autant touchées

L’homme est considéré comme le prototype tandis que les symptômes qui sont plutôt observés chez les femmes sont considérés comme atypiques. Il en résulte une sous-détection du trouble chez les femmes alors que, selon les dernières recherches, elles sont autant touchées par le TDAH que les hommes.

ATS

Vous avez trouvé une erreur? Merci de nous la signaler.