Switzerland

Dégâts collatéraux du Covid-19: Le projet Malley-Gare est suspendu par les CFF

Touchée financièrement par la pandémie, l’ex-régie fédérale suspend 700 millions de francs d’investissements immobiliers en Suisse. Renens et Prilly sont en première ligne.

À cheval entre Prilly et Renens, le projet Malley-Gare a été mis à l’enquête en août 2020. Avec un coût global de 250 millions de francs, c’est l’un des plus gros projets concernés par la décision des CFF.

À cheval entre Prilly et Renens, le projet Malley-Gare a été mis à l’enquête en août 2020. Avec un coût global de 250 millions de francs, c’est l’un des plus gros projets concernés par la décision des CFF.

CFF, image de synthèse

Les CFF ont annoncé mardi la suspension d’investissements immobiliers à hauteur de 700 millions de francs dans toute la Suisse. Fortement impactée par la crise du coronavirus, avec notamment une baisse du trafic allant jusqu’à 90% lors du semi-confinement du printemps passé, l’ex-régie fédérale justifie cette décision par la situation financière «très tendue» qu’elle traverse actuellement.

Plusieurs projets de construction de grande ampleur sont listés à ce stade, y compris dans le canton de Vaud, avec en première ligne le projet de Malley-Gare. Situé à cheval entre les communes de Prilly et de Renens et doté de deux tours de 63 et 77 mètres, son coût global est estimé à 250 millions de francs et le début des travaux était annoncé pour cette année. Renens est en outre doublement concerné par cette mesure, puisque le projet Quai Ouest, un immeuble adjacent à la gare et devisé à 65 millions de francs, est également suspendu.

Selon les projections actuelles des CFF, ces investissements pourraient être gelés jusqu’à l’horizon 2025, selon l’évolution de la crise. Dans leur communiqué, les CFF indiquent en effet que les projets en questions doivent être suspendus «jusqu’à ce que leur financement soit garanti». L’ex-régie fédérale relève également la nécessité pour elle de retrouver le taux de couverture de la dette prévu par le Conseil fédéral, actuellement nettement supérieur à la valeur de 6,5 exigée.

Football news:

Atalanta-Präsident über das Schiedsrichterspiel gegen Real Madrid: Es war ein Schock. In der 17. Minute sah Schiedsrichter Tobias Stieler Remo Fröller wegen eines Fouls an Ferlan Mehndi an der Strafraumgrenze die rote Karte. Der Schiedsrichter sah sich die Wiederholung des Moments nicht selbst an
Otamendi über Guardiola: Ein Monster. Es gibt nichts Besseres, als mit einem solchen Trainer zu arbeiten
Nach der Operation wegen einer Leistenverletzung
Barça-Präsidentschaftskandidat Fonte über Laporte: Der Eindruck, der König sei nackt, und niemand wagt es zu sagen
Manchester United behält Interesse an Kunda, will aber nicht 80 Millionen Euro Ablöse für den Verteidiger von Sevilla zahlen
In 2013-m Ex-Fußballer der russischen Nationalmannschaft investiert in die Bank mehr als 200 Millionen Rubel. Das Geld ist immer noch nicht zurück
Lucescu über Dynamo Kiew im Achtelfinale Europa League: Wenn es im Sommer gesagt wurde, würde niemand glauben