Switzerland

Crypto International va licencier 83 de ses 85 employés

Ces licenciements seraient liés au refus par le Conseil fédéral d’accorder une licence d’exportation à cette société, qui a succédé à Crypto AG.

Les emplois concernés sont principalement des spécialistes dans le domaine de la cybersécurité.

Les emplois concernés sont principalement des spécialistes dans le domaine de la cybersécurité.

KEYSTONE

La société qui a succédé à l’entreprise zougoise Crypto AG, qui vendait des appareils de cryptage truqués, a annoncé cette semaine vouloir drastiquement réduire ses effectifs. Plus de 80 employés de Crypto International AG seront licenciés.

Bernhard Neidhart, chef de l’office de l’économie et du travail du canton de Zoug, a confirmé vendredi soir une information de la «NZZ». L’office a été informé de l’ouverture d’une phase de consultation en raison d’un éventuel licenciement collectif, a précisé Bernhard Neidhart à Keystone-ATS, sans donner plus de détails.

Selon la «NZZ», la société Crypto International AG a l’intention de supprimer 83 de ses 85 postes en Suisse. Les emplois concernés sont principalement des spécialistes dans le domaine de la cybersécurité. Ces licenciements seraient liés au refus par le Conseil fédéral d’accorder une licence d’exportation à cette entreprise.

( ATS/NXP )

Football news:

Benfica arbeitet an einem Cavani-Transfer
Messi weigerte sich, Chakir nach dem Spiel gegen Napoli die Hand zu schütteln. Der Schiedsrichter hat sein Tor abgesagt
🐝De Jong spielte wegen eines bienenstichs mit Napoli mit einem Verband am arm
Shevchenko-Pirlo: viel Glück in Ihrem neuen Abenteuer
Owen über Barça: ein Alterndes Team. Sie sehen nicht so aus, als ob Sie das Finale erreichen würden, und sind nicht wie Barcelona
Monchi über Rakitic in Sevilla: Er ist mein Freund, aber es ist finanziell schwierig, wenn nicht unmöglich
Borussia Dortmund wird Sancho einen neuen Vertrag anbieten, wenn Manchester United seinen Bedingungen bis Montag nicht zustimmt