Switzerland

Coronavirus: L'école renforce sa vigilance face au variant britannique

La situation est plus ou moins stable dans les établissements vaudois, mais les tests seront plus fréquents dans les classes.

«Vigilance, transparence et stratégie évolutive». C’est sous cet intitulé plutôt martial que la cheffe du Département de la formation, Cesla Amarelle, a fait le point sur le front du coronavirus dans les écoles vaudoises, mardi. Les autorités scolaires et sanitaires se méfient de la mutation anglaise du virus. Mais elles assurent que la fermeture des classes n’est pas à l’ordre du jour. Par contre, dès cette semaine, le Canton adopte une nouvelle stratégie en procédant à davantage de tests rapides dans les établissements vaudois pour avoir une meilleure image de la situation. «Sans données, les décisions politiques ne sont que des coups de poker», rappelle la conseillère d’État.

Désormais, par soucis de «transparence», l’État de Vaud publie sur son site les chiffres de cas positifs détectés dans les écoles vaudoises. Il est donc possible de constater que la semaine dernière, 21 élèves ont été testés positifs à l’école primaire, 49 au secondaire I et 57 au secondaire II. Des valeurs relativement stables par rapport à la semaine précédente. Bien sûr, ces cas positifs associés aux quarantaines génèrent un certain nombre d’absences parmi les élèves et les enseignants. «Mais dans des proportions que l’on peut qualifier de raisonnable», juge la ministre.

«On constate une stabilisation»

Néanmoins, un petit pic a été observé début janvier. «Nous avons eu plus de cas lors de la première semaine après les vacances d’hiver, note le docteur Eric Masserey, adjoint du médecin cantonal. Ce sont des infections qui ont eu lieu durant les vacances. Si ces cas-là avaient ensemencé les classes, cela se serait vu avec une accélération. Or on constate une stabilisation.» En se basant sur cette observation, Eric Masserey estime qu’il n’y a «pas lieu de prendre des mesures préventives de fermetures des écoles».

La situation ne serait donc pas trop catastrophique d’un point de vue épidémiologique dans les établissements scolaires. «Mais nous devons nous montrer plus vigilants à cause de ce nouveau variant britannique», fait remarquer Cesla Amarelle. La mutation anglaise du virus a la réputation d’être plus contagieuse. Le Canton veut augmenter sa «vigilance» en resserrant les mailles du filet. Jusqu’à présent, la décision de réaliser des tests rapides se prenait à partir de trois cas en moins de cinq jours dans les classes à partir de la 9e année. Désormais, dès deux cas positifs en cinq jours, «l’opportunité» de procéder à des tests rapides sera évaluée. Cela concerne tous les degrés scolaires, y compris le primaire. Ce principe sera aussi valable dès le premier cas découvert du variant dit britannique. «Petit point technique, les tests rapides ne permettent pas d’identifier le variant UK spécifiquement, indique l’adjoint du médecin cantonal. Donc il faut également faire des prélèvements salivaires pour une PCR d’identification.»

Des décisions prises «sans précipitation»

Dans ce climat «pénible» et anxiogène, la communication revêt un rôle central. Outre les efforts de «transparence» cités plus haut, le Département de la formation a organisé, mardi, une visioconférence pour répondre aux questions des associations de parents d’élèves. «Dans ce contexte de pandémie, il est très important de faire adhérer les gens à nos décisions», relève le conseillère d’État. Elle a d’ailleurs promis que si des mesures supplémentaires devaient être prises, elles le seraient «sans précipitation».

Football news:

Sprecher des Laporte-Stabes: Wir haben nicht mit Arteta gesprochen. Die Arbeit von Kouman verdient Lob
Investitionen in Solarenergie, gesundes Essen und Hochzeiten: Ein Leitfaden für Lewandowskis unermessliches Geschäftsimperium Und natürlich Immobilien
Paul Scholes: Thiago ist nicht wie ein Spieler, der zu Klopp passt. Der ehemalige Mittelfeldspieler von Manchester United, Paul Scholes, äußerte die Meinung, dass Liverpools Mittelfeldspieler Thiago Alcantara in den aktuellen Kader der Mankunianer passen würde
Salah kann in die ägyptische Nationalmannschaft berufen werden, um an den Olympischen Spielen teilzunehmen
Fosu-Mensa hat die Kreuze gebrochen und ist für mehrere Monate ausgeschieden. Manchester United hatte ihn im Januar an Bayer-Verteidiger Timothy Fosu-Mensah verkauft
Antonio Cassano: Versteht Conte, dass er nicht Guardiola ist? Inter war einfach lächerlich in der Champions League
Juve wird wieder gewinnen, wenn Ronaldo nicht am Start ist. Sie brauchen eine Qualitätszentrale, sie wachsen nicht als Mannschaft auf. Ventola über Cristiano