Switzerland

Caricatures de Mahomet: Alger fustige «une campagne virulente» contre l’islam après les propos de Macron

Les déclarations d’Emmanuel Macron ont suscité un flot de critiques en Algérie et dans le monde musulman, où se sont tenues des manifestations et où on a appelé au boycott des produits français.

Les déclarations du président français Emmanuel Macron sur la liberté de caricaturer le prophète Mahomet ont suscité la colère dans le monde musulman. (Photo Mahmud TURKIA / AFP)

Les déclarations du président français Emmanuel Macron sur la liberté de caricaturer le prophète Mahomet ont suscité la colère dans le monde musulman. (Photo Mahmud TURKIA / AFP)

AFP

Le Haut Conseil islamique en Algérie, une institution officielle, a fustigé lundi une «campagne virulente» contre l’islam, première réaction d’Alger aux déclarations du président français Emmanuel Macron sur la liberté de caricaturer le prophète Mahomet.

«Nous déplorons l’émergence de groupes qui dévient des valeurs de humaines» et qui «au nom de la liberté d’expression, insultent l’islam et son Messager», a réagi le Haut Conseil, dans un communiqué publié sur la page Facebook de la présidence algérienne.

«Le Haut Conseil islamique (HCI) condamne fermement cette campagne virulente contre le prophète Mahomet», poursuit cet organe consultatif chargé notamment d’émettre des avis à la lumière des prescriptions religieuses. Le HCI est composé de quinze membres désignés par le président de la République.

Sans citer nommément le président français Emmanuel Macron, il regrette que cette campagne de dénigrement émane d’«un responsable qui se targue d’être le protecteur des valeurs de fraternité, de liberté et d’égalité».

Le communiqué fait allusion aux propos d’Emmanuel Macron, qui a assuré que la France continuerait de défendre les caricatures de Mahomet lors de l’hommage mercredi dernier au professeur Samuel Paty, décapité dans un attentat islamiste pour avoir montré ces dessins en classe.

Le Haut conseil islamique algérien exhorte «les sages du monde, les organisations religieuses et de défense des droits de l’homme ainsi que les instances du dialogue interreligieux à faire face à ce discours extrémiste» et à «œuvrer pour le respect des symboles religieux communs contre la haine et le racisme».

Les déclarations d’Emmanuel Macron ont suscité un flot de critiques dans le monde musulman, de la part de dirigeants politiques et religieux, d’élus mais aussi de simples citoyens sur les réseaux sociaux, et provoqué des manifestations et des appels au boycott des produits français.

Des Algérois interrogés dans la rue par l’AFP manifestaient également leur désapprobation.

«Macron a lancé une attaque contre l’Islam et les musulmans», a affirmé Mekid Ahcen, un journalier de 42 ans. «Je demande aux peuples arabes et aux musulmans de boycotter tous les produits français. En plus du boycott, il faut que les Algériens sortent dans la rue pour exprimer leur colère et leur soutien à notre prophète Mahomet qui est notre guide», a-t-il estimé.

«Nous musulmans, nous avons répliqué à Macron en protestant sur les réseaux sociaux comme Facebook», a confié Nawal, une professeure de lycée de 51 ans.

Par ailleurs, le recteur de la Grande mosquée de Paris, l’avocat franco-algérien Chems-Eddine Hafiz, considéré comme un modéré, a condamné dans un tweet les appels au boycott, dénonçant une «instrumentalisation de l’islam», «visant à discréditer» la France.

Plus ancienne institution musulmane en France métropolitaine, la Grande mosquée de Paris est contrôlée et largement financée par l’Algérie.

AFP/NXP

Football news:

Fati wurde socio Barça, wird aber bei den nächsten Wahlen nicht wählen können
José Mourinho: einige Spieler von Tottenham, die zum LASK kommen, denken, dass Sie dort nicht Platz haben
Pioli über das 4:2 gegen CELTIC:Milan verlor beim 0:2 nicht den Kopf und spielte weiter wie das Team
Messi wird Nächstes Jahr bei PSG sein. RMC Sport Journalist über Barça Stürmer Lionel Messi wechselt zu PSG, sagt RMC Sport Journalist Daniel Riolo
Suarez hat einen negativen Coronavirus-Test bestanden und wird morgen in die Gesamtgruppe von Atlético zurückkehren
Chelsea ist bereit, Rüdiger und Tomori im Winter zu verkaufen. Der FC Chelsea ist bereit, sich im nächsten Transferfenster von den beiden Abwehrspielern zu trennen. Nach ESPN-Informationen will Trainer Frank Lampard die Zahl der Innenverteidiger im Team reduzieren und Antonio Rüdiger und Fikayo Tomori stehen im Januar für einen Transfer zur Verfügung. An Rüdiger hat der FC Barcelona Interesse gezeigt, doch bis zur Konkretisierung ist es noch nicht gekommen
Chalhanoglu erzielte in 7 Jahren 18 Tore aus dem Strafraum. Nur Messi (36) ist mehr unter den Spielern der Top 5 Ligen Europas