Switzerland

Bacsinszky: «Je suis tombée sur deux martiens»

Dans le podcast «Tennis Legend» qui fait entrer dans les coulisses du circuit ATP et WTA, Timea Bacsinszky s'est (longuement) confiée sur sa carrière, donnant des conseils aux jeunes joueuses mais racontant aussi quelques croustillantes anecdotes sur des soirées. Elle évoque sa complicité avec le Français Gaël Monfils et on y apprend notamment que Martina Hingis est une sacrée fêtarde. La Suissesse raconte qu'elle rêvait d'avoir un Bed and Breakfast et qu'elle s'est fait tatouer «Il y a toujours un ciel bleu derrière les nuages» sur le pied.

La Vaudoise rappelle aussi qu'en 2016 à Wimbledon, il y avait trois Suissesses dans le Top10 et deux Suisses dans les cinq meilleurs joueurs mondiaux. «C'est quand même hallucinant pour un si petit pays», confie la joueuse suisse. Timea Bacsinszky donne encore son sentiment sur ses compatriotes Federer et Wawrinka. «Je ne sais pas si c'est de la chance ou de la malchance, mais je suis tombée sur une génération où il y a un martien (Federer). Et juste après il y a un deuxième martien (Wawrinka).»

«On est pas tous des ovnis!»

La joueuse de 31 ans se souvient de deux semaines consécutives de victoires, où elle avait gagné coup sur coup les tournois d'Acapulco et de Monterrey au Mexique. «J'étais sur un nuage, c'était incroyable, confie-t-elle. Mais les gens me répondaient: c'est bien, mais Rodg' a gagné 85 tournois. J'ai souvent entendu 'elle se défend pas si mal'... On est pas tous des ovnis!»

Selon la Lausannoise, Stan souffre également de ce manque de considération. Justement interrogé sur son rapport avec Wawrinka, Timea Bacsinszky confie qu'ils ne sont pas tant proches que ça. «Il y a une sorte de barrière, je ne sais pas trop pourquoi. Mais je l'apprécie. J'ai un respect inconditionnel pour ce qu'il a fait.» Quant à Federer, il lui aurait sauvé la mise. «Swiss Tennis avait oublié de m'inscrire à Roland-Garros chez les juniors, alors que j'étais 15e mondiale chez les juniors et 250e à la WTA. Apparemment, Rodg' aurait mis la pression pour que j'obtienne une Wild Card pour les qualifications.»

Sport-Center

Football news:

City hat den Stern endlich selbst großgezogen. Pep nennt Foden das wichtigste Talent seines Lebens und sucht ihn nach der optimalen Position
Emre belezoglu beendete seine Karriere mit 39 Jahren
Barcelona hat in 5 Jahren fast eine Milliarde Euro für Transfers ausgegeben. Das ist, wofür das Geld Weg ist
Andreas Pereira ist bereit, Manchester United zu verlassen. Der BVB Interessiert sich für Benfica, Spanische und italienische Klubs
Barça-Präsidentschaftskandidat Fontane über das 2:8 gegen Bayern: Demütigung. Es ist nicht notwendig, die Qual zu verlängern, Bartomeu – in den Ruhestand
Frankie de Jong: es gibt viele Probleme bei Barça, das Spiel gegen Bayern hat das gezeigt. Vieles muss sich ändern
Philippe Coutinho: es war ungewöhnlich, gegen Barça zu Spielen, aber ich habe einen Vertrag mit den Bayern