Switzerland

Avenches ne mettra pas d’argent pour un «poney paradise»

Le vote du Conseil communal ayant débouché sur une égalité, le président a tranché en défaveur d’un soutien de 150’000 francs à la création de ce pôle touristique.

La Commune d’Avenches ne soutiendra pas financièrement «poney paradise» prévu dans le cadre de la reconstruction de l’Institut équestre national d’Avenches.

La Commune d’Avenches ne soutiendra pas financièrement «poney paradise» prévu dans le cadre de la reconstruction de l’Institut équestre national d’Avenches.

Jean-Paul Guinnard

«Je prends acte de la décision. Mais je déplore qu’il n’y ait pas eu de débat. C’est regrettable pour la démocratie, car en donnant son avis, il est possible d’y répondre.» Municipal en charge de la Promotion économique d’Avenches, Gaëtan Aeby affichait la mine des mauvais jours, jeudi, en fin de séance du Conseil communal. Le préavis proposant un soutien financier de 150’000 francs, provenant du fond d’aménagement touristique, pour créer un «poney paradise» sur le site en reconstruction de l’Institut équestre national d’Avenches (IENA), venait d’être refusé. Après seulement deux interventions des élus.

Au vote nominal des 47 conseillers (un s’était récusé), 22 soutenaient le dossier et 22 le refusaient (2 abstentions). Président du législatif, l’UDC Nathan Lüthy a alors tranché en défaveur du préavis, suivant ainsi l’essentiel des votes provenant de son groupe. Alors que le rassemblement avenchois et le PLR ont majoritairement soutenu l’aide, la gauche a aussi essentiellement voté contre.

Chef du groupe PS, Yan Vollenweider s’en est expliqué: «Ce projet est très beau, mais le timing d’un soutien communal en pleine crise du coronavirus et alors que beaucoup de monde se retrouve en difficulté n’est pas opportun.» «C’était justement le bon moment pour soutenir le tourisme, une branche dont on sait qu’elle va souffrir», pestait Gaëtan Aeby à l’issue de la séance.

Soutien régional aussi perdu

Le coup est rude pour l’IENA, qui perd, du coup, 450’000 francs dans le financement de son dossier. En cas d’aval communal, un soutien régional de 300’000 francs, dont la moitié en prêt, était aussi garanti. «L’intérêt régional du site n’est plus à démontrer, mais le règlement du fonds régional est clair, il ne peut pas être activé si la Commune ne croit pas au projet soutenu», précise Pierre-André Arm, directeur de la Coreb.

«C’est dommage pour une ville qui se veut touristique. Avenches ne mérite pas l’IENA, ni le haras national voisin»

Jean-Pierre Kratzer, directeur de l’IENA

Pour Jean-Pierre Kratzer, la déception est forcément immense, même si le directeur de l’IENA rappelle que le milieu équestre a l’habitude d’affronter les obstacles. «Ce projet était orienté pour la jeunesse, la formation et le bien-être animal. Reconnu d’utilité publique par le Canton, il n’est pas soutenu par la Commune. C’est dommage pour une ville qui se veut touristique. Avenches ne mérite pas l’IENA, ni le haras national voisin», réagit-il à chaud.

Ancien syndic et député PS, Daniel Troillet se montre également consterné, notamment par le vote de son groupe sur un dossier aussi défendu par la syndique, Roxanne Meyer-Keller. «Au niveau communal, cantonal et fédéral, on travaille depuis des mois pour positionner Avenches comme le pôle suisse du cheval et on envoie un signal totalement négatif», se désole celui qui a toujours tenté de rapprocher la ville du site équestre.

Football news:

Hakimi hatte in Dortmund eine Super Saison absolviert, gehörte zu Real Madrid und landete schließlich in Inter
Wenn Sie sich ausziehen, Essen Sie mit uns. Caramba darüber, wie Real-Spieler über Casillas scherzten
Hakimi wechselte von Real Madrid zu Inter Mailand
Icardi über Abgang von Inter: PSG ist ein Schritt nach vorne. Ich will Trophäen gewinnen
Giress über die Best-of-2019-Auszeichnung: Mané musste sich Messi geschlagen geben
Lovestory Totti und Hilari blazi: er widmete Ihr die Tore im Derby, Sie hielt ihn vom Wechsel zu Real ab (und skandalisierte mit Spalletti)
Eric Djemba-Djemba: Pogba und Brunu würden bei Scholze und Keane auf Lager sitzen