Switzerland

Aussi différentes qu’on peut l’être entre sœurs

Style, caractère, tout les distingue. Élise Marfil et Caroline Acevedo n’ont jamais cultivé leur gémellité. Au contraire, elles ont ressenti le besoin de s’en affranchir.

Élise Marfil et Caroline Acevedo devant l’école de Perly-Certoux, où elles ont passé leur enfance. Chacune vit aujourd’hui sa vie de son côté. Il se passe parfois des semaines sans qu’elles prennent des nouvelles l’une de l’autre. Mais ce lien mystérieux qui unit les jumeaux les pousse finalement à s’appeler pour s’assurer que tout va bien.

Élise Marfil et Caroline Acevedo devant l’école de Perly-Certoux, où elles ont passé leur enfance. Chacune vit aujourd’hui sa vie de son côté. Il se passe parfois des semaines sans qu’elles prennent des nouvelles l’une de l’autre. Mais ce lien mystérieux qui unit les jumeaux les pousse finalement à s’appeler pour s’assurer que tout va bien.

FRANK MENTHA

À première vue, on ne dirait pas des jumelles. L’une a les cheveux longs, l’autre les a courts. L’une porte une robe, l’autre des pantalons et un tee-shirt. Leurs caractères aussi sont différents: autant l’une est volubile, autant l’autre est réservée. À peu de chose près, elles auraient même pu avoir une date de naissance différente, puisqu’elles ont vu le jour à quelques minutes d’écart, juste avant minuit, il y a quarante-trois ans. Pourtant Caroline Acevedo et Élise Marfil sont bel et bien jumelles, et monozygotes de surcroît.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.

Football news:

Brückenbauer über Rostock: Geldverschwendung spielt einen bösen Witz. Makkabi schlug Millionäre
Godin wechselte von Inter nach Cagliari
Atlético-Chef: Bartomeu wird zu den großen Präsidenten von Barça gehören. Die Geschichte wird seine Richtigkeit beweisen
Schiedsrichter Taylor setzte für ein Foul von Alaba an Rakitic einen Elfmeter ins Bayern-Tor. Ocampos erzielte in der 13.Minute den Anschlusstreffer durch Lucas Ocampos
Noch ein Abend, an dem wir uns unwohl fühlen: das traurige Bild über den Sturz von Rostow im Europapokal 2016 beim FC Bayern
Valery Karpin: Rostow, ein Tor erzielt, süchtig psychologisch, aufgehört zu drücken. Am Ende gab es keine Kräfte
Glebow bekam rot für ein Foul an Maccabi im Mittelfeld. IN der 3.Europa-League-Qualifikationsrunde gegen Maccabi Haifa (1:2, zweite Halbzeit) wurde der Mittelfeldspieler von Rostov Daniel Glebov vom Feld geholt. In der 68.Minute traf der eingewechselte Makkabi-Mittelfeldspieler Mohammad Abu-fani mit einem direkten Fuß ins Knie. Die Verletzung ereignete sich im zentralen Bereich des Feldes. Der Schiedsrichter der Begegnung, Peter Ardeljan, zeigte Glebow die rote Karte