Switzerland

Assureurs, rendez les tests gratuits

TDG

Alors que l’épidémie recule en Suisse, la question des tests de dépistage peut sembler obsolète. Elle demeure au contraire d’une grande actualité.

En dépistant largement leur population dès l’apparition des premiers cas de coronavirus, plusieurs pays d’Asie nous ont donné une leçon. Cela ne fut certes pas leur seul outil – ils ont simultanément pris en charge les malades, retracé et isolé leurs contacts, généralisé le port du masque – mais il semble que cette première action ait été déterminante. Nous ne l’avons pas fait, faute de moyens.

Désormais, nous savons qu’un dépistage à large échelle pourra annoncer l’arrivée d’une deuxième vague et nous permettre de l’endiguer. Pour cela, chacun doit pouvoir se faire tester sans que le coût de cet effort individuel – qui vise à protéger la société – le refrène. Notons à cet égard qu’une même personne pourrait passer l’examen plusieurs fois.

Pour faciliter les choses, Genève prépare une filière rapide: il ne sera pas nécessaire de voir un médecin si les symptômes sont modérés. Le Canton va plus loin: il rend ces tests gratuits dans ces cas-là.

Las! La gratuité ne sera pas pour tout le monde, au risque d’encourager la propagation du virus. Si vous avez la malchance d’avoir des symptômes plus graves, vous devrez passer un examen médical avant le dépistage. Dans ce cas, pour être remboursé, il faudra vous adresser à l’assurance de base et avoir atteint votre franchise, la quote-part de 10% restant à votre charge.

D’un point de vue de santé publique, si des personnes atteintes renoncent à se faire tester, la première vague ne nous aura rien appris. De même que l’État, les assureurs devraient faire un geste. Lever les franchises et même la quote-part. Pour qu’ils soient efficaces, les tests doivent être gratuits.

Fusszeile

Football news:

Miquel Arteta: der Einzug von Arsenal in die Champions League schien vor wenigen Wochen unmöglich
Die Bayern haben zum 13.mal das goldene Double in Deutschland geholt
Neuer hat im DFB-Pokalfinale mit Bayer ein Tor geschossen
Sarri über das 4:1 mit Torino: Juve hatte nach ein paar Toren ein Falsches Sicherheitsgefühl
Cristiano Ronaldo: Ich musste vom Strafraum Schießen, um das Selbstvertrauen zurückzugewinnen
Nach dem Fußball kehrt Buffon in die Schule zurück. Einmal drohte ihm Gefängnis wegen gefälschtem Diplom
Ronaldo erzielte mit einem Freistoß das erste Tor für Juventus. Es gab 43 versuche