Switzerland

Amérique du Sud: Une menace terroriste présumée contre la communauté juive en Argentine

L’Argentine, où vivent plus de 300’000 juifs, a déjà été le théâtre de deux attentats meurtriers contre la communauté juive, en 1992 et 1994.

Buenos Aires avait été le théâtre, en 1994, d’un attentat à la bombe visant l’Association mutuelle israélite argentine (Amia), qui avait fait 85 morts et 300 blessés.

Buenos Aires avait été le théâtre, en 1994, d’un attentat à la bombe visant l’Association mutuelle israélite argentine (Amia), qui avait fait 85 morts et 300 blessés.

AFP

L’Argentine mène une enquête après avoir reçu une dénonciation anonyme à son ambassade au Royaume-Uni selon laquelle du matériel explosif serait entré dans le pays en provenance du Paraguay en vue d’attaquer la communauté juive, a annoncé samedi le ministère de la Sécurité.

Selon un communiqué du ministère, la dénonciation assurait qu’«une personne en provenance de la République du Paraguay» avait fait entrer sur le territoire argentin du «nitrate d’ammonium, un composant utilisé pour la fabrication d’explosifs».

«Depuis hier (vendredi), la Direction générale de la coordination internationale de la police fédérale argentine mène une enquête criminelle, afin d’identifier l’individu mentionné dans la dénonciation, auquel est attribuée l’intention d’introduire cette substance pour (fabriquer) une bombe en Argentine et viser une cible juive», assure le communiqué.

Prenant la menace très au sérieux, le ministère annonce avoir «prévu une série de mesures de prévention et d’enquête» en déployant des forces fédérales dans le but de «renforcer les contrôles, en tenant compte de la tentative potentielle d’entrée de la personne en question». La justice fédérale a également été saisie et la Direction nationale des migrations alertée.

Deux attentats, en 1992 et 1994

Le président de la Délégation des associations israélites argentines (Daia), Jorge Knoblovits, a indiqué que cette institution «avait déjà été informée et avait connaissance» de la dénonciation reçue par voie diplomatique. «Nous veillons à la sécurité de la communauté juive», a-t-il déclaré samedi à l’Agence de presse juive.

Le dirigeant a précisé que le ministère de la Sécurité dirigé par Sabina Frederic avait proposé d’«augmenter la surveillance des bâtiments» de la communauté juive début novembre, après l’attentat de Vienne où un djihadiste avait assassiné par balles quatre personnes en pleine rue.

En 1992, 29 personnes avaient été tuées et 200 blessées dans une attaque contre l’ambassade d’Israël à Buenos Aires. Puis la capitale de l’Argentine avait été le théâtre, en 1994, d’un attentat à la bombe visant l’Association mutuelle israélite argentine (Amia), qui avait fait 85 morts et 300 blessés. Ces deux attentats restent impunis. L’Argentine compte la plus grande communauté juive d’Amérique latine, avec environ 300’000 membres.

AFP/NXP

Football news:

Die beste Saison in Manchester lieferte Ronaldo mit Rooney und Tevez ab. Die drei heißen die beste in der Geschichte der APL, obwohl zusammen spielten sie nicht lange
Ronaldo wechselte das Haus nicht wegen der Blendung der Schafe: Die Geschichte ist völlig fabriziert
Barça-Vizepräsident: Die Frage nach dem Rücktritt von Couman im Aufsichtsrat war nicht angesprochen worden. Der FC Barcelona hat nach der 0:3-Niederlage gegen den FC Bayern in der Champions League nicht über den Rücktritt von Cheftrainer Ronald Koeman gesprochen
Ibrahimovic wird nicht mit Juve spielen, wahrscheinlich. Chiesa und Bernardeschi können am Spiel teilnehmen
Boateng, der wegen Körperverletzung mit einer Ex-Freundin zu einer Geldstrafe von 1,8 Millionen Euro verurteilt worden war, hat Berufung eingelegt: Der Verteidiger von Lyon, Jerome Boateng, hat gegen das Urteil eine Geldstrafe von 1,8 Millionen Euro wegen Körperverletzung gegen die Mutter seiner Kinder beantragt. Ein Sprecher des Amtsgerichts München teilte mit, sowohl Boatengs Anwalt als auch der Staatsanwalt hätten das Urteil angefochten. Der Fußballer wurde wegen Körperverletzung gegen seine Ex-Freundin verurteilt, obwohl die Staatsanwaltschaft eine Verurteilung zu 1,5 Jahren auf Bewährung gefordert hatte. Boateng selbst gab seine Schuld nicht zu
Ancelotti rief David Luiz an, um einen Wechsel zu Real Madrid anzubieten
Huan-Bissaka steht wegen Fahrens ohne Fahrerlaubnis vor Gericht