Switzerland

Alexandre Legrain bouscule l'ordre établi à Crassier

Les derniers jours ont été intenses pour Alexandre Legrain. L’étudiant en lettres a surpris tout le monde, dimanche, en terminant en tête du premier tour de l’élection complémentaire à la Municipalité de Crassier. Il ne lui a même manqué que huit petites voix pour atteindre la majorité. Un exploit, sachant qu’il y avait six candidats pour deux sièges. Mardi, le jeune homme de 20ans a été élu tacitement en compagnie d’Alison Rochat. Les quatre autres adversaires ont estimé avoir trop de retard et n’ont pas déposé de candidature au second tour.

Il y a dix jours, Alexandre Legrain estimait faibles ses chances d’entrer à la Municipalité. Il espérait au mieux terminer troisième. «Je me suis présenté pour faire bouger les choses, mais j’imaginais que mon âge serait un handicap.»

S’il est jeune, il possède toutefois une expérience qui a joué en sa faveur. «Un jeune qui montre autant d’intérêt à la chose publique mérite largement qu’on lui donne sa chance, souligne le syndic, Serge Melly. Il a en plus démontré son sérieux et ses compétences ces dernières années dans ses divers engagements.»

Il est vrai qu’Alexandre Legrain est tout sauf un inconnu. Il est l’un des fondateurs du Conseil des jeunes du district de Nyon, organe qu’il préside actuellement. Il a aussi siégé pendant quatre ans à la Commission des jeunes du Canton de Vaud. Il y a quelques semaines, la Ville de Nyon lui a même décerné son Mérite citoyen en guise de reconnaissance pour son engagement.